Véracité et prudence dans l’évangélisation

Comment admettre que vous mettiez ma parole en doute, à propos de mon témoignage concernant la conversion des mahométans qu’il m’est arrivé par deux fois de rencontrer directement ? Tout ce que j’ai écrit est absolument véridique, ma première rencontre fut en Italie dans le diocèse de Massa Carrara, le second dans l’établissement hors contrat de l’Angélus dans le diocèse de Bourges dont les médias ont parlé l’été dernier. Le jeune marocain que je n’ai pas connu mais dont m’avais parlé un prêtre, ancien cordelier, dans le diocèse de Tulle me semble véridique. Si vous traitez ainsi vos lecteurs, je ne me rendrais plus sur votre site et le déconseillerais dans mon entourage!

Cette question réagit à notre article « L’Eglise empêche-t-elle réellement l’évangélisation les musulmans ? » (https://www.reponses-catholiques.fr/leglise-empeche-t-elle-vraiment-levangelisation-des-musulmans/), qui répondait déjà à des objections du même auteur. Une lecture attentive de nos articles sur ce sujet montrerait que ce n’est pas la parole de l’auteur de la question que nous mettons en doute mais celle du néophyte. Ce dernier prétendait n’avoir pas pu se faire baptiser en Algérie par refus de l’évêque et de prêtres, ce qui semble, au minimum, curieux. Un des principaux intérêts de cette question est qu’elle permet de rappeler que le zèle missionnaire doit aller de pair avec l’exercice du discernement.

De même, nous ne contestons pas du tout la véracité de l’histoire du prêtre qui a donné un Coran à un jeune d’origine marocaine à qui il faisait du soutien scolaire. Nous tentons d’éclairer nos lecteurs sur le fait que, avant de critiquer la supposée tiédeur de ce prêtre, il faut remettre la situation dans son contexte : l’évangélisation demande du zèle mais la vertu de prudence est nécessaire aussi. Le Christ nous commande d’annoncer la Parole de Dieu, pas de faire du forcing. L’évangélisation des musulmans demande un grand courage, avec de réels risques et ceux qui s’attellent à cette mission ont surtout besoin de notre aide active, de notre soutien moral et de nos prières.

Il va de soi que chaque lecteur est parfaitement libre d’aller et venir sur notre site ou non, et de dire ce qu’il en pense autour de lui. Mais, lorsqu’il nous écrit quatre fois pour objecter à nos réponses, il ne sétonnera pas de trouver du répondant en face.

Véracité et prudence dans l’évangélisation
5 (100%) 5 votes