Une messe pour Louis XVI?

Un ami prêtre me rapporte que son évêque auquel il avait part de son intention de célébrer, à la demande d’un groupe de paroissiens non marqués politiquement une messe le 21 Janvier à la mémoire du roi Louis XVI lui a répondu “C’est inutile, depuis 1793, le roi a certainement été reçu au paradis” Pensez-vous que cette réponse soit acceptable ?

Le roi Louis XVI n’étant pas canonisé par l’Eglise catholique, cette réponse n’est pas à prendre au pied de la lettre. On peut toujours penser qu’il est saint et a fait preuve de vertus héroïques à partir de sa vie, de sa mort et de ses écrits. Mais on ne peut pas l’affirmer. Sans doute cet évêque a-t-il tenté une réponse pastorale pour alléger la réponse négative qu’il a faite au prêtre et rassurer par personne interposée les paroissiens sur l’âme de Louis XVI.

Ceci dit, « un groupe de paroissiens non marqués politiquement » qui veut célébrer une messe pour Louis XVI, c’est un peu difficile à croire. Si l’on n’est pas de sa famille, qu’on le veuille ou non, le roi est une figure politique, même la plus politique qui soit. Peut-être que cet évêque a voulu éviter des dissensions dans cette paroisse et a jugé, là aussi pastoralement, que cela ne convenait pas. Encore une fois, à moins d’être de la famille, c’était forcément un acte politique.

Une messe est célébrée pour Louis XVI à cette date à Paris et peut-être dans d’autres lieux. Ce groupe peut peut-être se joindre à une des eucharisties déjà prévues. Ou alors, il peut préparer le terrain plus en amont avec l’aide de ce prêtre, en argumentant de façon à présenter l’initiative comme étant ouverte et non polémique, ainsi qu’en soignant l’organisation de la messe de façon à ce qu’elle ne crée pas de la division dans une communauté catholique.

Répondre