Tromper sa femme parce que le prêtre a des relations?

Est-ce que lorsqu’on est infidèle à sa femme parce que nos prêtres sont aussi infidèles au sacerdoce (en sortant avec les paroissiennes), on se trompe ? Si oui, pourquoi? Et si on se trompe, je me dirais qu’être prêtre est un privilège aux yeux de Dieu au point qu’il y a des notions que nous laïcs ne saurons jamais sur le mystère du péché (infidélité dans ce cas précis).

Oui, on se trompe complètement, et on commet même un péché mortel. Car l’adultère est un péché très grave, formellement interdit dans les Dix commandements (cf. Ex 20, 14). Et il n’y a pas besoin d’être chrétien pour savoir que le mal commis par quelqu’un – ici le prêtre qui ne respecte pas son engagement dans le célibat chaste – ne justifie jamais le mal fait par un autre. C’est le B-A.BA de la justice. Ce n’est pas parce que mon voisin me vole que je peux moralement voler une autre personne ; ce n’est pas parce que mes parents me battent que je peux battre mes enfants etc.

Ensuite, il n’y a aucune « notion que nous laïcs ne saurons jamais sur le mystère du péché ». En théologie catholique, tout être humain a une conscience morale, la capacité à distinguer le bien du mal et à choisir le bien. Qui plus est, tout chrétien a reçu la Révélation biblique et, à son baptême, l’Esprit Saint, qui est un Esprit de discernement. Donc savoir qu’il ne faut pas tromper sa femme, ce n’est en rien un mystère insondable et c’est à la portée de n’importe qui. Aucune excuse, culturelle ou autre, ne le justifie et, prétendre le contraire, c’est vraiment se moquer du monde.

Bref, tromper sa femme sous prétexte que le prêtre est infidèle à son sacerdoce, c’est ajouter l’hypocrisie au vice.

Tromper sa femme parce que le prêtre a des relations?
4.6 (92.73%) 11 votes