Tertullien et la liberté de l’acte de foi

On dit parfois que l’Eglise a pratiqué pendant des siècles (ce que l’on appelle avec mépris l’ère constantinienne) le baptême sous la contrainte. S’il n’est pas question de nier que certains princes ont effectivement “évangélisé” sous la menace des armes ou que certains théologiens ont justifié le baptême sous la contrainte, la grande Tradition, quant à elle, a toujours refusé le baptême contraint et défendu la liberté de l’acte de foi. C’est ce que rappelle cette citation de Tertullien:

Il n’appartient à aucune religion de faire violence à une autre; un culte doit être embrassé par conviction et non par violence.

Tertullien et la liberté de l’acte de foi
Notez cet article