Synode diocésain

Le synode sur la famille, présidé par le Pape François

Le synode sur la famille, présidé par le Pape François

Question: Que peut- nous apporter un synode dans un diocèse? Quel est le but?

« Synode », en grec, signifie « marcher avec ». Il s’agit donc d’une assemblée de chrétiens se réunissant pour réfléchir ensemble à des questions et en débattre. Son rôle est – comme l’indique l’expression « marcher avec » – d’éclairer le ou les décideurs qui le président : un rôle essentiellement consultatif, mais où des tendances peuvent se dégager et orienter fortement l’action et la prédication dans l’entité qui le convoque.

Dans l’Eglise catholique, un synode est généralement présidé par un évêque et concerne donc le territoire où il a autorité : un diocèse, un ensemble de diocèses, le monde entier pour les synodes convoqués par le Pape. Chaque évêque est pasteur des membres de son diocèse et doit y assurer les trois munera, ou missions de l’Eglise : enseigner, célébrer la liturgie et servir les frères. Pour un diocèse, un synode ne va donc pas porter sur l’enseignement fondamental de l’Eglise – la foi et les mœurs, comme dit l’expression classique – car cela relève de l’Eglise universelle (et donc du Vatican). Ce dernier convoque parfois des synodes pour les diocèses du monde entier, comme on vient de le vivre pour la famille.

Le diocèse peut en revanche travailler et orienter la façon dont les trois munera seront remplies dans le diocèse : organisation de la liturgie et des messes, appel de certaines communautés religieuses ou mouvements d’Eglise, missions d’évangélisation, formation, pastorale de catégories de personnes comme les jeunes, les migrants ou des funérailles, initiatives d’œuvres sociales et leur coordination, etc. Les conclusions du synode peuvent donc, si elles sont appropriés par les chrétiens du diocèse, porter beaucoup de dynamisme et de beaux fruits.

Synode diocésain
4 (80%) 5 votes