Stimulation sexuelle

Je voudrais savoir si la pratique qui consiste, de la part d’un homme célibataire, à se stimuler les tétons dans le but de ressentir un plaisir vénérien est permise.

Non. C’est, quoi qu’on en dise, une forme de masturbation. Nous renvoyons à notre article Foi catholique, masturbation et pornographie – Réponses catholiques (reponses-catholiques.fr).

L’acte sexuel entre le mari et sa femme est le reflet du don d’amour de Dieu pour l’humanité. C’est pour cela que c’est un Sacrement. Les époux se donnent l’un à l’autre, comme Dieu se donne à l’humanité en Jésus-Christ, et c’est de cette donation que jaillit la vie : Création et Salut dans un cas, naissance d’enfants et construction d’une cellule de base de la vie sociale – le couple, puis éventuellement la famille – qui sera un socle pour tout le reste du champ social, dans l’autre.

Les « plaisirs solitaires » sont dénoncés depuis la Bible car ils sont, justement, solitaires et ne sont pas don à l’autre. Ils coupent de la relation et il n’y a besoin d’être Freud pour voir qu’ils sont le reflet de la misère affective de celui qui les pratique.

Que celui qui s’adonne à ce genre de pratiques n’en fasse pas tout un plat non plus. Qu’il aille se confesser, rencontre des gens d’une manière ou d’une autre et entame un chemin de progression dans la vie spirituelle. Le lien que nous mettons donne déjà quelques idées.

Commentaires

  1. Bruno ANEL

    Heu… La question est étrange, la réponse aussi : le “succés” de cette pratique me semble loin d’être assuré !

Répondre