Soutane violette des évêques

soutane violette

Question: Depuis quand les évêques portent-ils la soutane violette ?

Les habits ecclésiastiques sont le fruit d’évolutions dans le temps. Le Concile de Trente a fixé certaines traditions plus anciennes, comme celle du Concile de Trèves de 1238 impliquant pour tous les clercs, donc les évêques, de porter un vêtement les distinguant clairement des laïcs : en 1542, le Concile de Trente a spécifié plus précisément le port de la soutane. Pour ce qui est des couleurs, le violet épiscopal fait référence à la pourpre antique, couleur des empereurs romains et symbolisant donc la fonction de gouvernement des évêques (de episkopos, surveillant/responsable – ou pourrait aussi traduire par « modérateur » –  en grec). Contrairement à l’expression courante « pourpre cardinalice », le rouge porté par les cardinaux fait en fait référence à la couleur écarlate plutôt qu’à la pourpre.

Les autres symboles de l’évêque ont aussi des origines très anciennes, le plus souvent antiques :

  • L’anneau épiscopal, symbole de la fidélité de l’évêque à son peuple. C’est un signe d’alliance depuis l’Antiquité.
  • La mitre (mythra en ancien égyptien) serait originaire des coiffes des pontifes romains. Certains y voient une réminiscence de la tiare des grands prêtres du Temple de Jérusalem, mais c’est plus incertain.
  • La crosse épiscopale, est symbole de la houlette du pasteur depuis l’Antiquité également.
  • La croix pectorale date du VIIe siècle.

Après le Concile de Vatican II, même simplifiés pour davantage de sobriété, ces symboles sont toujours bien présents.

Soutane violette des évêques
5 (100%) 2 votes