S’incliner pour le Seigneur

Pouvez-vous exactement me dire à quel moment précis je dois m’incliner pour le Seigneur?

Nous comprenons cette question au sens propre, donc liturgique. Sans être exhaustif, nous allons mentionner les cas les plus importants.

1° Dans une église ou tout lieu où la Présence eucharistique est dans un tabernacle (lumière rouge à côté du tabernacle) ou exposée. Il convient alors de :

– Se signer et de s’incliner ou de faire une génuflexion en entrant dans le lieu

– S’incliner ou faire une génuflexion en sortant, mais il n’est alors pas indispensable de se signer

– S’incliner devant l’autel quand on s’en approche. Par exemple, le lecteur d’un texte du jour s’incline avant de monter à l’ambon et en repartant. Si un autre lecteur suit (entre la 1e lecture et le psaume, par ex.), le mieux est de s’incliner en même temps, pour ne pas faire un effet « porte de saloon »

– S’incliner ou faire une génuflexion si on passe devant le tabernacle (par exemple quand on passe d’un côté de l’église à l’autre lors d’une visite)

– A fortiori devant le St Sacrement exposé ou en procession. Ne pas hésiter à se prosterner si une motion spirituelle nous y porte

– S’incliner, s’agenouiller, pourquoi pas se prosterner pendant l’Elévation lors de la consécration.

– Lors de la lecture de la Passion (Dimanche des Rameaux et Vendredi St), on s’incline on se met à genou quand le Christ meurt

– Lors d’une cérémonie de funérailles, s’incliner devant le cercueil si une procession est prévue. Dans ce cas, ce n’est pas devant le Christ qu’on s’incline mais devant le baptisé promis au Salut par la mort et la Résurrection du Christ

– Naturellement, les personnes recevant le sacrement de l’Ordre, la consécration des vierges ou prononçant des vœux religieux s’agenouillent et effectuent même une prostration (allongées par terre) aux moments adéquats du rituel, en particulier pendant la Litanie des Saints.

2° A l’Eglise hors de la Présence eucharistique, soit le Vendredi St

– S’incliner ou s’agenouiller devant la Croix lors de sa vénération de l’Office du Vendredi Saint

–  Selon, lors des stations du chemin de croix, dans ou hors de l’Eglise.

3° Pendant d’autres temps liturgiques, dans une église ou non

–  Plusieurs ordres religieux s’inclinent lors de la doxologie à la fin de chaque psaume de la Liturgie des Heures

– On peut s’incliner, s’agenouiller ou se prosterner pendant des prières communes, louanges charismatiques etc si les circonstances s’y prêtent

– Et bien sûr lors d’une prière personnelle, dans sa chambre, un oratoire etc.

S’incliner pour le Seigneur
Notez cet article