Sens de l’encensement d’un défunt

A l’occasion de la célébration des obsèques, le célébrant encense le corps du défunt . L’encens, dans la tradition juive, sert à honorer Dieu dans le temple. Les mages offrent l’encens à Jésus en reconnaissance de sa divinité. Encenser un défunt, n’est-ce pas reconnaitre qu’il est , comme dit St Jean, “semblable à Dieu”.

Oui, mais cela va plus loin. Il y a effectivement l’idée de l’être humain créé à l’image de Dieu (Gn 1, 26). Mais surtout l’idée est que, par la résurrection du Christ, le chrétien est héritier des promesses de salut, fils adoptif du père (cf. Ga 3, 26). On encense un corps promis à la résurrection et à la vie divine, grâce à sa foi au Christ et on prie pour que l’espérance que le défunt avait par son baptême advienne.

Répondre