Sédévacantistes et élections discutables de papes

A propos des “sedevacantistes” : la seule élection pontificale discutable n’est-elle pas celle de Pie X en 1903 ? En effet, l’empereur d’Autriche intervint à l’intérieur du conclave par l’intermédiaire de l’archevêque de Vienne pour mettre son veto à une éventuelle élection du cardinal Rampolla, secrétaire d’Etat de Léon XIII, influençant ainsi le vote des cardinaux.

Malheureusement, il y a eu bien des élections discutables dans l’Histoire de l’Eglise. Qu’on pense aux péripéties, pressions et  influences qui ont donné lieu au Grand Schisme d’Occident et ses suites, pour ne prendre qu’un exemple. Ce n’est pas pour ça qu’un pape n’est pas un pape.

Les sédévacantistes, privatistes et autres n’ont rien inventé.

Répondre