Sédévacantisme

Que penser de l’hérésie sédévacantiste ?

Il y a surtout à en penser d’être très prudent, comme pour tout schisme et hérésie (car on pourrait discuter pour savoir si le sédévacantisme relève davantage du schisme que de l’hérésie. A ce propos, la validité des sacrements administrés par des prêtres sédévacantistes ne fait pas consensus pour la communauté des théologiens catholiques, comme l’explique notre article « Sédévacantistes et excommunication » : https://www.reponses-catholiques.fr/sedevacantistes-et-excommunication/). En clair, tout lecteur catholique qui a lu cet article et qui est de bonne foi, ne doit pas fréquenter ces communautés et y recevoir des sacrements.

Cela n’empêche pas d’avoir un dialogue avec ces communautés chrétiennes hors de la communion de l’Eglise, comme avec tous schismatiques et hérétiques, si c’est possible. C’est le principe même de l’oecuménisme. Cela implique également la plus grande charité vis-à-vis des personnes qui s’y fourvoient mais qui tentent cependant de vivre, même dans l’erreur, leur foi chrétienne. Nous renvoyons le lecteur à notre article cité, pour davantage d’informations.

Sédévacantisme
4.3 (85%) 4 votes