Saint Thomas d’Aquin et l’âme de l’embryon

 

Question:  Est-il vrai que saint Thomas d’Aquin croyait que l’embryon ne recevait son âme qu’après plusieurs semaines de grossesse?

Saint Thomas, utilisant la science d’Aristote distinguait effectivement l’âme végétative, sensitive, et “intellective” (ST 1a, Q.118, a. 2, ad 2). L’infusion de cette dernière était alors supposée se produire 40 jours après la conception. Rien n’empêche de penser que saint Thomas usant des sciences contemporaines reconnaîtrait aujourd’hui l’animation de l’âme en ses trois composantes dès la conception.

Saint Thomas d’Aquin et l’âme de l’embryon
3 (60%) 5 votes