Réponses à des questions déjà traitées

Réponses à des questions déjà (en partie) traitées

Nous sommes submergés de questions depuis quelques temps et sommes théologien bénévole, répondant sur ce site en plus de notre mission principale. Nous nous efforçons en général de répondre dans les 2 semaines. C’est une très bonne nouvelle car cela indique que nos réponses intéressent les internautes, qu’elles les aident et que nous jouons donc notre modeste rôle d’évangélisation. Mais, ceci dit, afin de ne pas trop tirer les délais en cette fin 2018, l’afflux de questions nous amène :

  • à prioriser les questions de ceux qui n’en ont jamais posées (nous les reproduisons telles qu’elles ont été rédigées)
  • à renvoyer à des réponses déjà existantes pour des questions déjà en partie traitées. Nous encourageons d’ailleurs nos lecteurs à voir si une réponse n’existe pas déjà à la question qu’ils ont, avant de la soumettre.

En cette fin d’année, nous souhaitons à nos lecteur un très bon Nouvel An, par l’intercession de Marie Mère de Dieu que nos fêtons à partir de ce soir.

1° Le tintement d’une sonnette ne s’entend presque plus à l’élévation. Il y a-t-il des instructions magistérielles en ce sens ?

Cela fait plus de cinquante ans que la sonnette n’est plus obligatoire dans le rituel de consécration. Quoique, de plus en plus, certaines paroisses mixant des éléments du rite extraordinaire dans le rite de St Paul VI, en remettent plus ou moins. Cf. notre article « Sonnette à l’élévation » : https://www.reponses-catholiques.fr/sonnette-a-lelevation/.

 

2° Les catholiques adore ton marie, la vénère ou que font les catholiques au sujet de marie?

Voir « Prier à l’intercession de Marie » : https://www.reponses-catholiques.fr/prier-a-lintercession-de-marie/.

 

3° Quelle est la position de l’Église sur le mariage interreligieux catholique-musulman ?

Le point 2° de notre article « Engagement avec un compagnon musulman » répond partiellement à la question : https://www.reponses-catholiques.fr/engagement-avec-un-compagnon-musulman/.

 

4° Peut-on être en désaccord avec le pape sur une question de politique par exemple, sur l’immigration ou encore sur des faits de société ne touchant pas à la dogmatique ? Je me posais la question car d’après la constitution dogmatique Pastor aeternus il semble que nous devions obéissance au Souverain Pontife sur ces question mais je n’ai pas très bien compris le sens de cela, pourriez-vous m’éclairer ? Je cite la constitution dogmatique: « Nous enseignons et déclarons que l’Église romaine possède sur toutes les autres, par disposition du Seigneur, une primauté de pouvoir ordinaire, et que ce pouvoir de juridiction du Pontife romain, vraiment épiscopal, est immédiat. Les pasteurs de tout rang et de tout rite et les fidèles, chacun séparément ou tous ensemble, sont tenus au devoir de subordination hiérarchique et de vraie obéissance, non seulement dans les questions qui concernent la foi et les mœurs, mais aussi dans celles qui touchent à la discipline et au gouvernement de l’Église répandue dans le monde entier. Ainsi, en gardant l’unité de communion et de profession de foi avec le Pontife romain, l’Église est un seul troupeau sous un seul pasteur. Telle est la doctrine de la vérité catholique, dont personne ne peut s’écarter sans danger pour sa foi et son salut. »

Cf. « Apprécier le Pape ? » : https://www.reponses-catholiques.fr/apprecier-le-pape/.

Réponses à des questions déjà traitées
5 (100%) 1 vote