Réponse à réfutation polémique juive sur le christianisme – Jésus et le sabbat (12/15)

Je me présente: un jeune de 19 ans qui se recherche spirituellement depuis ses 16 ans. J’ai besoin d’aide dans un aspect du christianisme qui me bloque dans ma progression spirituelle. C’est une question qui me gêne certes, mais c’est important pour moi. En fait, je connais des juifs qui m’ont envoyé un dossier contre les arguments chrétiens pour la messianité de Jésus, et comme je ne suis pas un expert, les arguments sont très convaincants et donc ça me bloque par rapport au christianisme. Est-ce que vous pourriez m’aider ? Voici le dossier: (il n’est pas très bien écrit, c’est un peu sous forme de brouillon mais tous les arguments sont bien intelligibles) : https://drive.google.com/folderview?id=1b-kTQcXRpqp5dql8SCV9p8Luk98pwsFl (12/15)

Le ton sarcastique de cet article masque mal l’incompétence rare de ses auteurs. Ils accusent Jésus de ne pas connaitre la Bible, que dire à leur égard !

D’une part, ont-ils déjà mangé des épis de blé cru ? S’ils l’avaient fait, ils admettraient qu’on en mange que par absolue nécessité parce que ce n’est vraiment, mais alors vraiment pas bon. Si Jésus et ses disciples l’ont fait, c’est qu’ils n’avaient vraiment pas moyen de manger autrement. Quant à dire qu’Il aurait pu demander à manger, rappelons les épisodes des deux multiplications des pains. Jésus ne risque pas de pouvoir demander à manger, c’est lui qui doit nourrir des foules entières.

Ensuite, que le surplus d’un champ soit accessible aux pauvres, au moins dans certaines conditions, c’est bien biblique : c’est le cas, par exemple, du glanage dans le Livre de Ruth.

Par conséquent, avant de dire des autres qu’ils ne connaissent pas la Bible, il faudrait commencer par la connaitre soi-même. Car le paralytique qui porte son grabat doit rentrer chez lui en Mc 2 et Mt 9, il n’est pas chez lui et ne sort donc rien de chez lui. Quant à celui de Jn 5, il vient de la piscine de Bethesda, pas de chez lui. Ce n’est pas le même personnage qu’en Mc 2 et Mt 9, nos amis, dans leur inculture, confondent.

Et, quand ils pointent que ce sont « les Juifs » qui s’étonnent et non les Pharisiens, s’ils avaient quelques connaissances en exégèse johannique, ils sauraient que « les Juifs » chez Jean représentent les classes dirigeantes et les Pharisiens, justement, pas l’ensemble du Peuple, sauf précision de contexte (par exemple avec la Samaritaine en Jn 4). Mais c’est plus facile de critiquer ce qu’on ignore.

« Même Dieu s’est reposé le jour de sabbat ». Oui. Le Christ a respect le Sabbat aussi le Samedi St.

Quant à dire que Moïse fait mettre à mort quelqu’un parce qu’il sort un objet de chez lui, Dieu leur pardonne. Et « les seules justifications qu’il a donné sont ‘Le Chabbat est fait pour l’homme et non l’homme pour le Chabbat ‘, ce qui ne répond à rien. », Jésus pourrait répondre : « Que celui qui a des oreilles, qu’il entende » (Mt 11, 15).

Réponse à réfutation polémique juive sur le christianisme – Jésus et le sabbat (12/15)
5 (100%) 4 votes