Réponse à réfutation juive du christianisme – Zacharie 12, 10 (4/15)

Je me présente: un jeune de 19 ans qui se recherche spirituellement depuis ses 16 ans. J’ai besoin d’aide dans un aspect du christianisme qui me bloque dans ma progression spirituelle. C’est une question qui me gêne certes, mais c’est important pour moi. En fait, je connais des juifs qui m’ont envoyé un dossier contre les arguments chrétiens pour la messianité de Jésus, et comme je ne suis pas un expert, les arguments sont très convaincants et donc ça me bloque par rapport au christianisme. Est-ce que vous pourriez m’aider ? Voici le dossier: (il n’est pas très bien écrit, c’est un peu sous forme de brouillon mais tous les arguments sont bien intelligibles) : https://drive.google.com/folderview?id=1b-kTQcXRpqp5dql8SCV9p8Luk98pwsFl (4/15)

1° Sur l’argument 1, il est piquant que des gens qui ont critiqué la fiabilité de la Septante (LXX. Cf. article 1/15) s’appuient dessus pour réfuter l’interprétation chrétienne de Za 12, 10. La LXX est utile à regarder et nous le faisons, mais elle n’exonère pas de lire aussi le texte massorétique (TM)… Qui ne parle nulle part de « peuple » dans ce verset. La LXX interprète dans ce cas-ci trop loin du texte.

Nous n’entrerons pas dans le débat pour savoir s’ils « regardent » vers « moi » (Dieu) ou « lui » (le Christ, dans l’interprétation chrétienne). Car, dans les deux cas, le verset fait sens : la mort du Christ peut amener à se tourner vers Dieu, parce que celui qui est témoin de cet acte horrible fait une expérience spirituelle qui l’ouvre à la foi. C’est exactement l’expérience mystique que fait le centurion en Mt 27, 54 : « Vraiment, celui-ci était fils de Dieu ».

2° Sur l’argument 2, il est question d’un messie “fils de Yossef”. Les auteurs interprètent cela par le fait que ce messie-là descendrait d’Ephraïm et Manassé, les fils de Joseph dans la Genèse. Mais, curieusement, ils ne s’avisent pas que le Messie Jésus soit aussi fils d’un Joseph, l’époux de la Vierge Marie, qui a été son père légal.

La mention de Gog et Magog renvoie aux temps eschatologiques, la fin des temps… Ce qui est exactement ce que fait la crucifixion : elle ouvre la période finale qui voit la victoire de l’amour sur le mal, par la crucifixion, et de la vie sur la mort, par la résurrection. Nos amis disent eux-mêmes que « c’est juste à ce moment-là que le Messie [avec un grand « m », nous n’avons pas de problème à les suivre là-dessus] se dévoilera au monde ». Pour le dire autrement : « Alors le voile du Temple se déchira » (Mt 27, 51), ce qui fait que la Présence de Dieu cachée derrière le rideau du Temple sort du Temple et se dévoile au grand jour. Parce que la Présence de Dieu sur terre est pleinement visible dans le Christ en croix qui vient de mourir.

Réponse à réfutation juive du christianisme – Zacharie 12, 10 (4/15)
5 (100%) 2 votes