Répondons nous aux questions?

Tout d’abord merci pour vos articles qui nourrissent ma foi de question en question ! Récemment j’ai eu beaucoup de problèmes avec un chrétien évangélique qui vraiment est certain que l’Église catholique mène en enfer et malheureusement je n’ai plus de contact avec cette personne, ce que je regrette pour des raisons personnelles. A de nombreuses questions que cette personne me posait je faisais de mon mieux pour répondre, dans les limites de mes connaissances, me fiant plus à la parole de l’Eglise transmise par des prêtres de la tradition qui me semble nous nourrir plus fermement de la parole des pères de l’église -universelle- basée dès le début sur les Ecritures ainsi que ma foi aux sacrements (desquels j’ai avec calme entendu les pires horreurs…) Dans nos derniers échanges, comme toujours peu fructueux, je lui conseillais de s’adresser à votre site. Et voilà ma question, selon lui, votre site allait « voir ce qu’il allait voir » et devant ses questions vous seriez coincé face à ses connaissance des Ecritures et sa foi. Est-il- possible qu’une question à laquelle vous ne pourriez répondre soit mise sur le site, et que vous admettiez sur telle ou telle autre,  par exemple : « vous avez effectivement raison et nous n’avons pas de réponse à votre question » ? Car pour le moment j’ai beau suivre votre site avec attention, j’y trouve toujours des réponses aussi simples qu’évidentes, et qui affirment toujours plus la légitimité de l’Eglise catholique dans le monde. Je vous remercie pour tout ce que vous faite, pour la connaissance de Dieu dans ce monde qui en a tant besoin.

Pour commencer, nous remercions ce lecteur pour ses encouragements et sommes très heureux que ce site lui soit utile. Précisons d’abord que nous sommes catholiques. Cela veut dire 1) que nous ne sommes pas omniscients car nous ne sommes pas Dieu ; et 2) que nous ne sommes pas infaillibles car nous ne sommes pas le Pape prêchant ex cathedra. Tout cela pour dire que nous pouvons nous tromper ou ne pas savoir répondre.

Nous avons pour habitude de répondre à toutes les questions reçues, d’une manière ou d’une autre… Si tant est que ce soient réellement des questions, et non de simples commentaires ou de longues gloses où l’auteur s’écoute davantage parler qu’il n’attend de réponse de notre part. Lorsque nous sommes incomplets ou que nous nous trompons, nous le signalons, avec un erratum (par exemple : « Erratum et compléments à propos des évêques luthériens scandinaves » – https://www.reponses-catholiques.fr/erratum-et-complements-a-propos-des-eveques-lutheriens-scandinaves/) ou un article complémentaire : « Les trois maris d’Anne – suite précision d’un lecteur » – https://www.reponses-catholiques.fr/les-trois-maris-danne-suite-precision-dun-lecteur/ ou « Précisions et interprétations sur les ordres mineurs – https://www.reponses-catholiques.fr/precisions-et-interpretations-sur-les-ordres-mineurs/.

Il nous est arrivé à deux reprises, après des réponses patientes, d’avertir un lecteur que nous ne répondrions plus à ses questions, du fait de leur caractère de plus en plus insultant et suite à des menaces de mort.

Pour ce qui est de « voir ce que nous allons voir », nous confirmons à l’auteur de la question que nous sommes tous disposés à voir. Nous ne prétendons pas tout connaître de l’Ecriture, mais enfin, nous la connaissons un peu. Quant à notre foi, elle n’est pas plus gros qu’un grain de sénevé, mais enfin, nous nous efforçons d’en témoigner du mieux que nous pouvons. Avec le plus de sincérité possible et toutes les ressources que le Seigneur nous donne de pouvoir humblement mobiliser.

Et, à propos de témoigner de sa foi, nous avons, à notre tour, une question que nous prions le lecteur de transmettre à son interlocuteur évangélique. « l’Église catholique mène en enfer ? ». Donc, selon ce dernier, Asia Bibi ira en Enfer ?

Dieu lui pardonne.

Répondons nous aux questions?
4.8 (95%) 4 votes