Religion et philosophie sont-elles compatibles?

Pour moi philosophie et religion ne sont pas compatibles… Suis-je dans l’erreur ???

Cette question rebondit sur notre article https://www.reponses-catholiques.fr/doctorat-de-philosophie/. En effet, c’est une erreur que réfutait déjà Clément d’Alexandrie, dans ses Stromates, au IIe siècle-début du IIIe siècle. Dès le début, les Pères de l’Eglise ont valorisé les travaux des philosophes païens qui, sans avoir eu la Révélation biblique, ont tenté de chercher Dieu. St Paul lui-même, discute avec les philosophes de l’Aréopage d’Athènes en Actes 17. Une analyse fine du passage montre comment il utilise des arguments que les stoïciens peuvent accepter, mais plus difficilement les philosophes épicuriens. Il « joue » l’école stoïcienne contre l’épicurienne, en quelque sorte.

Bien sûr, le même St Paul va expliquer que la sagesse des hommes ne peut pas grand-chose face au mystère du Christ (1 Co 1, 18-29). Mais ce n’est pas parce qu’elle ne permet pas ce que nous donne la Révélation, qu’elle est inutile.

Les plus grands théologiens, tels que St Augustin et St Thomas d’Aquin, sont aussi étudiés en tant que philosophes. A leur époque, la distinction entre les deux disciplines n’était pas si nette. Cela permet à ces grands penseurs chrétiens d’avoir droit de cité dans les facultés profanes, parfois très laïcardes.

Enfin, mentionnons que les études de théologie canoniques comportent 40% de philosophie. On a besoin de cette discipline et de ses concepts pour travailler en théologie.

Religion et philosophie sont-elles compatibles?
4.7 (93.33%) 6 votes