Relation adultérine d’un prêtre

alliances

Question: Que faut-il faire si un prêtre sort avec votre femme? Aller au tribunal? L’abandonner avec cette femme et les enfants? Ou voir l’évêque?

Il n’y a pas tellement grand-chose de différent à faire si une femme mariée a une liaison avec un prêtre, plutôt qu’avec n’importe quel homme. Les démarches possibles dépendent de la situation du couple et de la volonté de le sauver. Le premier conseil à donner est de consulter un conseiller conjugal chrétien. Plusieurs solutions peuvent être envisagées avec son aide : reprise du dialogue dans le couple, médiation, thérapie de couple ou individuelle. A ces solutions propres à tous les couples, s’en ajoutent de spécifiquement chrétiennes : retraite de couple, session Cana du Chemin Neuf, ou de même type dans un autre lieu d’Eglise, retraite de guérison intérieure, faire le pèlerinage à Compostelle ensemble etc.

Ces suggestions concernent le couple car c’est cela qui est le plus important. Le fait que l’amant soit prêtre n’est bien sûr pas anodin. Il convient d’abord de lui parler pour tenter de le raisonner dans un premier temps. Puis parler à son curé s’il est vicaire, enfin, effectivement, à l’évêque, qui peut gérer la situation du point de vue sacerdotal : mesure d’éloignement, par exemple.

Si la situation arrive à une impasse, car il ne faut bien sûr certainement pas s’en accommoder, une procédure de divorce civil sera la même que dans d’autres cas d’adultère, avec la question cruciale de la garde des enfants. L’évêque pourra – et sans doute devra – réduire le prêtre en question à l’état laïc s’il se met en ménage avec la conjointe divorcée. D’où l’intérêt de l’avertir assez en amont. S’agissant du mariage religieux, la question conduit à celles relatives aux procédures de nullité ou de dissolution du mariage auprès du tribunal ecclésiastique diocésain. Et c’est une autre, vaste et complexe question.

Relation adultérine d’un prêtre
1.6 (32%) 10 votes