Qui peut baptiser?

Qui peut baptiser?

De façon générale, tout le monde peut baptiser une autre personne. Même un non baptisé peut le faire, pour peu qu’il prononce la formule trinitaire « x, je te baptise au nom du Père, et du Fils et du St Esprit » et qu’il ondoie le catéchumène avec de l’eau ou l’immerge dans de l’eau.

L’Eglise catholique ne baptise cependant que des personnes ayant été préparées, sauf urgence, en particulier en cas de danger de mort. Pour le Baptême d’un tout petit enfant, les parents doivent suivre une préparation de quelques séances. Pour un enfant ayant l’âge de raison, il doit être catéchisé pendant quelques mois, ce qui peut être éventuellement couplé avec sa préparation à la Première communion.

Un grand adolescent ou un adulte est catéchumène et suit un parcours qui dure généralement plus d’un an : deux années scolaires le plus souvent en France, parfois bien plus. Il est baptisé lors de la Vigile pascale et reçoit, sauf exception dans certains diocèses, en même temps, les sacrements de la Première communion et de la Confirmation.

C’est donc le prêtre ou le diacre qui baptise, au terme de cette préparation et dans une liturgie adaptée. Les personnes non ordonnées, voire non baptisées ne peuvent le faire qu’en cas d’extrême urgence. Si le danger s’éloigne, un petit enfant prendra ensuite le cours normal du catéchisme. Un nouveau baptisé plus grand ou adulte pourra se voir demander de faire ensuite une entrée en Eglise catholique afin de suivre la formation et de préparer les autres sacrements (surtout si la personne l’ayant baptisée n’est pas catholique).

Notez cet article