Qu’est devenu le rite lyonnais?

Question: Qu’est devenu le rite lyonnais depuis les réformes de Paul VI ? Contrairement à ce que disent les intégristes, c’est lui le rite du Curé d’Ars.

Vous avez raison, le saint Curé d’Ars ne célébrait pas la messe dans le rite romain, mais dans le rite lyonnais. Celui-ci, appartenant comme le rite romain traditionnel, mais aussi comme le rite dominicain ou le rite cartusien, à la grande famille des liturgies latines traditionnelles semble avoir subi le sort du rite romain traditionnel après 1969.

Benoît XVI, dans son motu proprio Summorum pontificum (dont nous fêtons aujourd’hui le cinquième anniversaire), dit du rite romain traditionnel qu’il n’a jamais été abrogé. Dans la pratique, cependant, il est devenu “clandestin” pendant quelques décennies.

Même si cela n’apparaît pas en toute lettre dans le motu proprio, je pense qu’il en va de même pour le rite lyonnais – que l’on a, d’ailleurs, recommencé à célébrer occasionnellement après 1988 et les premières mesures romaines d’apaisement liturgique.

 

 

 

Qu’est devenu le rite lyonnais?
5 (100%) 2 votes