Qu’est-ce qu’un arien?

Saint Athanase, défenseur de la foi trinitaire contre les ariens

Tout d’abord, il vaut mieux éviter de confondre arien et aryen. Un aryen est, plus ou moins, un indo-européen. C’est donc une définition ethnico-culturelle. Un arien est un disciple d’Arius. Ce dernier, théologien d’Alexandrie mort en 336, professait que le Fils était inférieur au Père.

Malgré d’abondants soutiens politiques (et une école théologique d’une remarquable érudition), l’arianisme sera vaincu par le concile de Nicée (381), après avoir persécuté les défenseurs de l’orthodoxie trinitaire comme saint Athanase. Mais il faudra encore de longues décennies pour que l’enseignement arien, soutenu par bon nombre de dignitaires de la cour impériale à Constantinople, quitte définitivement l’Eglise.

Ce qui est clair, en tout cas, c’est qu’un arien est un adepte d’une théorie théologique contradictoire avec notre foi, selon laquelle le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont trois Personnes en une unique substance divine: Ils sont consubstantiels (voir aussi notre article du 23 janvier sur ce thème).

Qu’est-ce qu’un arien?
4.3 (86.67%) 3 votes