Qu’est ce que la Bible et à quoi sert-elle? (1/2)

Qu’est -ce que la bible ? À quoi sert-elle ? (1/2)

On pourrait dire énormément de choses sur ce sujet. La Bible, ta biblia, « le livre » en grec, est en fait un ensemble de livres dans des genres littéraires très variés : récits se voulant historiques, méditations théologiques, lettres, hymnes et poèmes, maximes et proverbes etc. Les débats entre biblistes sur les auteurs et les dates de rédaction de chacun des livres sont intenses. Un consensus entre chercheurs établit cependant que tous les livres du Nouveau Testament (NT) ont été écrits au Ier siècle après Jésus-Christ. Ceux de l’Ancien Testament (AT) ont été rédigés au plus tard au Ier siècle avant J.-C. Même si les cinq premiers sont attribués par la Tradition à Moïse, qui est censé avoir vécu au XII-XIIIe siècle av. J.-C, comme la plupart des livres de l’AT, ils ont sans doute été écrits à partir de l’Exil à Babylone au VIe siècle av. J.-C. Même s’ils contiennent des noyaux beaucoup plus anciens, comme certains livres prophétiques, datant des VIIe, voire VIIIe siècles.

Les cinq premiers livres de la Bible, le Pentateuque (de penta, « cinq » en grec, comme dans « pentagone ») composent ce que les Juifs appellent la Torah, la Loi. Ils ajoutent les livres prophétiques, les Nevi’im (« Prophètes ») et les Kettoubim, « Ecrits », catégorie fourre-tout qui regroupe des livres tels que les Psaumes, le Cantique des cantiques, et ce qu’on appelle écrits de sagesse (les Proverbes, Job, Qohelet, Siracide, Sagesse de Salomon etc). Les trois ensembles, en abrégé TaNaK, forment les Ecritures saintes pour les Juifs, l’Ancien Testament pour les chrétiens. Les chrétiens ajoutent le Nouveau Testament dans leurs Ecritures saintes : les Evangiles racontent la mission de Jésus-Christ, les Actes des Apôtres les débuts de l’Eglise et les Epîtres et l’Apocalypse expliquent et méditent sur la foi chrétienne.

Voilà ce qu’on peut dire sur le plan scientifique, que l’on soit croyant ou non. Mais, d’un point de vue théologique, on dira surtout que la Bible est la Parole de Dieu. Tant pour les Juifs (pour l’AT), que pour les chrétiens (AT+NT), les livres de la Bible ont été rédigés par des hommes mais ces derniers étaient inspirés par l’Esprit de Dieu. Donc, Dieu nous parle à travers le texte.

La Bible raconte l’Alliance entre Dieu et les hommes et le salut qu’Il nous apporte. Déjà la Création du monde est une œuvre de salut, car il vaut mieux exister que non. Pour les chrétiens, l’AT prépare et annonce le parachèvement du salut que Dieu nous accorde en se donnant à nous en Jésus-Christ. Jésus, par sa mort et sa résurrection, nous libère de la mort et du mal et nous fait don de la vie éternelle si nous croyons ne lui.

Il en résulte que la Bible se réactualise dans chaque contexte, à chaque époque, pour chaque personne. Un prêtre a dit un jour qu’elle était l’histoire psychanalytique de chacun. En tous cas, elle parle de l’histoire profonde, spirituelle, de l’humanité, et a quelque chose à me dire chaque jour. D’où l’importance de la lire quotidiennement et de la méditer.

A quoi sert-elle ? La question est curieuse, même si l’on n’est pas croyant. Une œuvre littéraire doit-elle obligatoirement servir à quelque chose ? Et si l’on croit qu’elle est Parole de Dieu, lorsque quelqu’un – puisque Dieu est une Personne – s’exprime, cela doit-il toujours servir ?

En tous cas, si elle doit servir à quelque chose, c’est-à-dire l’amour infini du Seigneur pour nous et nous aider à y répondre.