Cause de la dissolution de la Compagnie de Jésus par le pape

st ignace

Quels sont la cause et le contexte historique de l’expulsion des jésuites de France et de la dissolution de la compagnie par le pape?

Il convient tout d’abord de rappeler que la suppression de la Compagnie de Jésus a été d’abord initiée dans plusieurs pays – Portugal, Espagne, France –  avant de devenir universelle avec le bref apostolique Dominus ac Redemptor du pape Clément XIV (21 juillet 1773). Les causes en sont multiples et parfois contradictoires :

  • Réputation d’arrogance des jésuites, dont la puissance a pu inquiéter et susciter des jalousies
  • Conflits théologiques et doctrinaux, par exemple sur la grâce et le libre-arbitre avec les dominicains
  • Conflits en théologie morale (critiques de la casuistique)
  • Influence très forte auprès de dirigeants et réputation de laxisme et d’entrisme à leur égard
  • Dans les colonies espagnoles et portugaises, attitude peu conciliante envers les colons et dénonciation des brutalités commises contre les Indiens d’une part, les esclaves noirs dans un deuxième temps. L’apostolat de St Pierre Claver ou le film Mission sur les Réductions d’Argentine et du Paraguay illustrent ces conflits.

Dans la France du XVIIIe siècle, les jésuites sont à la fois détestés par les tenants des Lumières, puisqu’ils représentent les principaux défenseurs de l’Eglise, mais aussi par les héritiers des jansénistes. Les attaques de Pascal ou d’autres auteurs moins brillants ont porté malgré la condamnation des jansénistes. Les persécutions subies par ces deniers vont alimenter dans les décennies suivantes un anti-royalisme et anti-catholicisme (au sens où les jansénistes ont été excommuniés de la « Grande Eglise » catholique) qui vont en partie nourrir, paradoxalement, les idées révolutionnaires et, plus tard, la gauche.

Les jésuites seront obligés de quitter la vie communautaire et/ou de se réfugier dans des pays non catholiques. Catherine II de Russie leur a fait bon accueil dans un premier temps, ce qui ne manque pas de sel de la part d’une protestante convertie à l’orthodoxie pour devenir Tsarine.

A la Révolution, plusieurs jésuites devenus prêtres diocésains, devront entrer dans la clandestinité et subir les persécutions révolutionnaires, comme par exemple Pierre-Joseph de Clorivière, fondateur de la société de prêtres ignacienne Cor Unum. La Compagnie de Jésus sera rétablie en 1814.

 

Cause de la dissolution de la Compagnie de Jésus par le pape
3 (60%) 2 votes