Que dire des enfants à naitre décédés?

L’Eglise nous dit que nous n’avons qu’une seule vie sur terre, et que celle-ci est créée par Dieu dès la fécondation. Sans parler forcément de réincarnation, que penser de ces “vies” des enfants morts nés, des foetus avortés volontairement ou non?

La même chose que pour tout être humain depuis sa conception. Ils sont morts et attendent la Résurrection des corps au Dernier Jour. Même si leur vie n’a été qu’intra-utérine, elle a bien eu lieu, si courte soit-elle.

Précisons que depuis l’encyclique Spe salvi, l’Eglise n’enseigne plus l’existence des limbes. Comme les petits enfants morts non baptisés, ces vies sont prises en compte par la Miséricorde divine dans le plan du Salut.

Commentaires

Répondre