Prier en lien avec un embryon

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre enseignement concernant l’âme d’un embryon de 10 semaines. Avant ma naissance, mes parents ont perdu un embryon de 6 semaines, il peut s’agir de moins de 40 jours, je ne connais pas le nombre exact de ses jours. N’ayant plus de famille proche, je serais heureuse de croire qu’il a une âme et de savoir que je peux m’unir à elle ou à lui par la prière. Cependant, d’après que j’ai compris, il y a tout lieu de penser qu’il a une âme mais je n’en suis pas certaine. Peut-on prier en lien avec elle ou lui ? Merci beaucoup d’avance de votre réponse qui est très importante pour moi.

L’article en question est sans doute « Scolastique et âme de l’embryon » : https://www.reponses-catholiques.fr/scolastique-et-ame-de-lembryon/. Nous y avons indiqué que le Magistère n’a pas repris la théorie d’Aristote de l’union de l’âme spirituelle et du corps à 40 jours. Pour l’Eglise, cette union se fait avant et, par défaut, dès la conception.

Si l’Eglise affirme que la vie de tout embryon, même de quelques jours, doit être respectée – et Dieu sait à quel point les abortistes le lui reprochent – c’est justement qu’il s’agît bien d’un être humain doté d’une âme. Si l’Eglise condamne la pilule du lendemain comme un crime d’avortement, c’est pour cela.

Il en résulte que, quel que soit l’âge de ce petit embryon, oui, il a une âme et on peut prier pour lui. Pourquoi ne pas faire dire une messe pour son repos ? Ou faire la démarche de pèlerinage pour les enfants morts avant de naitre comme le propose des sanctuaires comme celui de la Sainte Baume? Ce peut être une grande source de consolation.

Prier en lien avec un embryon
5 (100%) 1 vote