Présence réelle et protestantisme

Question: un ami m’a dit que les protestants croyaient aussi à la Présence réelle. Je croyais que c’était là la principale différence entre protestants et catholiques. Pouvez-vous m’éclairer?

Il faut d’abord dire que tous les protestants ne croient pas la même chose au sujet de l’Eucharistie. Il y a presque autant de différence entre la théologie de Luther et celle de Calvin qu’entre la théologie de Luther et celle du concile de Trente.

Cela étant, il est vrai que certains protestants (et même, sans doute, la plupart) croient à une forme de présence réelle: ils croient qu’en communiant, lors de ce qu’ils appellent la Sainte Cène, ils reçoivent le corps du Christ. Cependant, à ma connaissance, aucun protestant ne considère que la substance du pain se transforme, lors de la consécration, en Corps du Christ. C’est-à-dire qu’aucun protestant, à ma connaissance, ne croit à ce qui est le coeur de la foi catholique sur l’Eucharistie, à savoir la transsubstantiation. Et, par conséquent, l’immense majorité des protestants considère que l’adoration du Saint-Sacrement est une forme d’idolâtrie.

Pour nous, catholiques, nous croyons qu’à la consécration, il ne subsiste plus du pain et du vin que l’apparence. Et que, susbtantiellement, le pain et le vin deviennent Corps et Sand du Seigneur.

Nous ne croyons donc pas à une forme de présence réelle (comme on pourrait dire que Notre-Seigneur est réellement présent quand nous lisons les Saintes Ecritures ou quand nous sommes rassemblés en Son nom), mais nous croyons en la Présence réelle (avec une majuscule): quand nous consommons l’hostie, nous recevons Notre-Seigneur, avec son corps, son sang, son âme et sa divinité.

Présence réelle et protestantisme
5 (100%) 1 vote