Précisions sur les apparitions de Jésus, la Communion et “dectemos”

1) Auteur de la question https://www.reponses-catholiques.fr/vision-de-jesus-et-communion/:  « En réponse de votre retour de ma question du 26 juin “vision de Jésus et communion, Il y a une faute de tape de mon mot ce n’est pas (dectemos) mon métier mais je suis dans le nettoyage en entreprises je peux finir tard le soir vers 19 h. Le rêve que j’ai fait c’était vraiment Jésus il m’a béni (désolé pour vous si vous ne croyais pas) je sais que c’était vraiment lui, avant ça, j’y allais souvent à l’église allumé la bougie, mais depuis le dimanche j’ai l’impression que je suis poussé pour aller à la messe, autour de moi on m’a dit que je pouvais prendre l’l’hostie du moment que j’ai été baptisée, en faisant des recherches sur Internet j’ai retrouvé des documents que pour prendre l’l’hostie il faut être baptisé avoir la fois et ne pas avoir de faute grave, je lis la bible depuis petit à petit . J’apprends à la maison, oui c’est vrais ce n’est pas comme au catéchisme ». 2) Lecteur n° 2 « Je lis très régulièrement vos réponses aux questions que posent les internautes et bravo pour votre site. A priori l’emploi dectemos veut dire ‘l’emploi du temps’ ! (En espagnol) »

Nous avons donc l’explication pour « dectemos » et nous remercions le lecteur qui l’apportée.

Sur le fond, l’auteur de la question a été gravement trompé.

  • Les sites internet qui lui ont dit qu’il suffisait d’être baptisé pour pouvoir communier dans l’Eglise catholique sont complètement mensongers. C’est complètement faux et nous recommandons de cesser de les consulter. Il faut avoir fait sa Première communion. Aucun sacrement n’est un droit. Il est administré quand l’Eglise le décide, c’est-à-dire, dans ce cas-ci, quand le curé estime que la personne qui a fait sa préparation à la Première communion est prête.
  • Les préparations aux sacrements pour adultes se font le soir et le weekend, souvent à 20h30 et parfois après un repas léger, donc plutôt à 21h. Cela laisse largement le temps aux gens qui finissent le travail à 19h d’y venir
  • Aucun catholique ne peut affirmer qu’il a eu une apparition ou des paroles de Jésus sans avoir l’avis de son accompagnateur spirituel et d’un prêtre. Si Ste Thérèse d’Avila, Marguerite-Marie Alacoque, Ste Faustine, pour ne citer qu’elles, ont été canonisées, c’est justement parce qu’elles se sont humblement pliées au jugement de l’Eglise. Quand bien même elles avaient des certitudes dans leur for interne, elles ont attendu l’autorisation de leur accompagnateur spirituel pour en parler et ont laissé d’autres affirmer que leur expérience était réelle. Elles n’ont pas eu l’orgueil d’en décider par elles mêmes. Voir notre article : https://www.reponses-catholiques.fr/ressentir-jesus-dans-son-coeur/
  • Apprendre « à la maison » et pas « comme au catéchisme » n’est certainement pas une manière catholique de recevoir la foi. La foi se transmet en communauté. C’est bien le problème de certains protestants de prétendre que chacun peut se bricoler sa petite foi perso. Ca a donné lieu aux pires hérésies jusqu’à des dérives sectaires, aux pires erreurs et aux pires abus
  • Jésus est peut-être vraiment apparu dans ce rêve, peut-être pas. Ce n’est pas à nous d’en juger mais à l’Eglise. Mais refuser de se soumettre à son analyse critique et commettre un sacrilège par rapport à un sacrement – car communier quand on ne peut pas, c’est commettre un sacrilège – n’est pas bon signe du tout. Nous encourageons l’auteur de la question à consulter urgemment un prêtre et à se préparer sérieusement, et en Eglise, au sacrement de la Première communion.
Précisions sur les apparitions de Jésus, la Communion et “dectemos”
3.8 (75%) 8 votes