Pouvoir pontifical et vacance du Siège apostolique

 

Question: Qui est dépositaire du pouvoir pontifical pendant la vacance du Siège apostolique?

Tout dépend de ce que l’on entend par là. On sait que le pouvoir dans l’Eglise s’exerce selon deux axes: le pouvoir d’ordre et le pouvoir de juridiction. Le pouvoir d’ordre de l’évêque de Rome ne peut résider qu’en un évêque de Rome et il est donc momentanément absent de l’Eglise catholique (ce qui n’empêche pas les sacrements d’être célébrés dans toute l’Eglise universelle, les autres évêques et les prêtres de Rome ne perdent pas leur ordination!).

Quant au pouvoir de juridiction, il faut à nouveau distinguer. Le pouvoir de nommer un nouveau Pape réside dans le conclave (qui est, formellement, la réunion du clergé de Rome qui se réunit, selon l’antique tradition des plus vénérables sièges métropolitains, pour élire son évêque). En revanche, le conclave n’est pas compétent pour effectuer des nominations, que ce soit à la curie ou pour des sièges épiscopaux. Le cardinal camerlingue (aujourd’hui, le cardinal Bertone) règle les affaires courantes. Les affaires plus importantes attendront le nouveau pontife.

Pouvoir pontifical et vacance du Siège apostolique
5 (100%) 1 vote