Pourquoi ne pas accoucher sous X?

Pourquoi n’encourage-t-on pas les femmes qui veulent avorter à accoucher sous X. Ne devrait-on pas permettre qu’elles mettent au monde leur petit et qu’il soit adopté par une famille aimante ?

Notre réponse est « pourquoi pas », en effet. Nous souhaitons bien du courage à l’auteur de la question pour convaincre les 200 000 femmes qui avortent en France chaque année d’accoucher sous X.

Par ailleurs,

– quand les associations qui oeuvrent dans l’écoute et l’accueil des femmes enceintes, comme Mère de Miséricorde, par exemple, se voient supprimer les rares aides publiques qu’elles pouvaient avoir au motif qu’elles entraveraient le droit à l’IVG,

-et quand des mouvements qui plaident pour u accueil de l’enfant et une prise en compte de la souffrance des mères qui avortent sont criminalisées et l’hébergement de leur site web suspendu dans des conditions gravement intentatoires aux libertés publiques…

… Nous souhaitons encore davantage de courage à ceux qui défendent la vie à naitre. Ce qui suppose de la part de chaque catholique un soutien sans faille à leurs actions et une mobilisation pour la vie malheureusement trop timorée.

Chaque lecteur peut s’interroger sur les prières qu’il fait pour l’accueil de la vie à naitre, sur les veillées et cérémonies auxquelles il participe, sur l’affirmation claire et sans ambigüité de son refus de l’avortement en famille, avec ses amis, dans son travail, en Eglise… C’est-à-dire en acceptant de se mettre en risque, des contributions financières qu’il fait aux associations pro-vie, des mobilisations politiques et sociétales auxquelles il participe etc. Et évidemment du soutien aux femmes qui sont tentées d’avorter : osera-t-il, ou elle, dire à sa petite amie, fille, sœur, bonne copine, collègue, patiente etc… Qu’elle a un autre choix ?

 

Pourquoi ne pas accoucher sous X?
Notez cet article