Pourquoi Jésus est dit fils de Joseph? (1/2)

Pourquoi les évangiles nous disent que Jésus est le fils de Joseph ? Pourquoi la généalogie de Joseph si Joseph n’est pas le père biologique de Jésus ? (1/2)

Les Evangiles nous disent que Jésus est le fils de Joseph parce que Joseph a assumé sa paternité légale. Il l’a « reconnu », lui évitant d’être considéré comme né hors mariage ou être un enfant adultérin. De ce fait, Joseph est légalement et socialement son père, comme le père d’un enfant adopté ou un homme reconnaissant un enfant que sa femme a eu avec un autre homme l’est.

En effet, dans « l’Annonciation à Joseph » en Mt 1, 18-25, l’Ange lui dit au verset 21 : « Elle [Marie] enfantera un fils et tu l’appelleras du nom de Jésus ». Et au v. 25 : « Et il ne l’a connut pas jusqu’au jour où elle enfanta un fils, et il l’appela du nom de Jésus ». Dans la culture de l’époque, c’est le père qui donne son nom à son enfant, et il signifie ainsi qu’il le reconnait. Il en est de même à propos de Jean-Baptiste : en Lc 1, 63, Zacharie lui donne son nom et confirme ainsi qu’il en est bien le père.

Joseph, en faisant cela, ne couvre pas un secret honteux ou des mœurs douteuses. L’ange lui précise bien de ne pas « craindre » de prendre Marie chez lui. Joseph n’endosse pas la paternité peccamineuse d’un autre homme. Il donne son assentiment au plan de Dieu, d’une façon parallèle au Fiat de Marie.

Il en résulte qu’en christianisme, les liens de filiation ne sont pas limités à la biologie. La foi catholique professe qu’un enfant a droit à son père et à sa mère, on le voit dans les débats sur la PMA, la GPA ou l’homo-adoption actuels, qui privent un enfant au minimum d’un père ou d’une mère (ou des deux). Mais l’enfant que la vie a privé de père ou de mère et qui est orphelin peut en avoir un ou une d’adoption. Il en devient pleinement l’enfant. C’est bien pour cela que les catholiques sont très actifs dans l’adoption, soit comme institutions, soit comme parents. Leurs enfants adoptés sont vraiment les leurs. Jusqu’à présent, Dieu merci, le droit civil a suivi sur ce point (contrairement au droit islamique, par exemple, qui ne donne pas le même statut à un enfant adopté et au reste de la fratrie).

Par conséquent, nous le verrons plus en détail dans le 2e volet de la question, il est normal que la généalogie de Joseph devienne celle de Jésus. Il fait partie de sa famille, sans réserve. D’ailleurs, dans la société juive de l’époque, la lignée se transmettait par les pères. Aucune autre lignée ne pourrait être attribuée à Jésus. Le Credo nous dit qu’ « Il est Dieu, né de Dieu ». Dieu étant l’origine par excellence, on ne peut pas remonter de généalogie au-delà. Mais par son Incarnation, Jésus entre dans une famille, celle de Joseph.

Pourquoi Jésus est dit fils de Joseph? (1/2)
Notez cet article