Pourquoi faire dire une messe si l’âme du défunt est déjà au Ciel?

Il est de coutume que l’on fasse dire des messes pour les défunts, lorsque ceux-ci sont au purgatoire je comprends la signification, cependant si l’âme est déjà au ciel ou bien lorsque qu’on célèbre une messe en l’honneur d’un saint quelle est le bienfait apporté étant donné que l’âme est déjà dans le royaume de Dieu avec lui ? Merci pour votre réponse.

Il faut distinguer deux cas : 1° le défunt est un bienheureux ou un saint béatifié ou canonisé par l’Eglise ; 2° Le défunt ne l’est pas.

1° Dans le premier cas, la messe n’est pas célébrée pour prier pour le défunt. Elle l’est pour prier par l’intercession de ce saint. Autrement dit, on ne prie pas pour lui, on lui demande de prier pour nous.

2° Dans le deuxième cas, s’il n’y a pas de reconnaissance par l’Eglise, personne ne peut dire que quelqu’un « est déjà au Ciel ». Dans le doute, on fait dire une messe pour lui. Si cette âme est effectivement au Ciel, elle pourra se joindre à la prière des vivants pour d’autres intentions.

Répondre