Pourquoi dit-on “créer un cardinal”?

Cette expression paraît, en effet, curieuse.

Elle vient du vieux latin juridique. On disait, à l’époque de Cicéron, qu’un tel avait été “créé consul”. Au sens d’instituer, de nommer, de choisir, d’élire…

De la même façon qu’à Rome, le peuple et le sénat, qui détenaient ensemble la souveraineté, nommaient (“créaient”) les consuls et tous les magistrats, qui tenaient donc leur pouvoir de ce souverain, de même le Pape crée les cardinaux, c’est-à-dire qu’il choisit des hommes qui participeront à sa “souveraineté” sur l’Eglise romaine (puisque le collège cardinalice est considéré par le droit de l’Eglise comme le véritable clergé de Rome, tout cardinal étant titulaire de l’une des paroisses de Rome, évêque d’un diocèse “suburbicaire”, ou encore diacre de Rome – quand bien même ils seraient tous, comme c’est le cas aujourd’hui, évêques).

Le rôle d’un cardinal étant exclusivement lié au gouvernement de l’Eglise romaine, la “création” des cardinaux s’est calquée sur la création des magistrats de l’ancienne république romaine.

Pourquoi dit-on “créer un cardinal”?
5 (100%) 1 vote