Polygamie dans la Bible

 

alliances

On critique l’Islam parce qu’il autorise la polygamie. Mais la Bible ne l’autorise-t-elle pas aussi ?

Ce n’est pas tout à fait exact. La Bible est écrite dans une culture et ses rédacteurs à différentes époques sont eux-mêmes façonnés par les coutumes du moment. La polygamie existait lors de la rédaction de la plupart des livres de l’Ancien Testament. La Bible en prend acte. Mais, si l’on y regarde de plus près, on voit qu’elle dénonce discrètement les conséquences de la polygamie :

  • Dans la Genèse, les relations entre Abraham et Agar finissent par tourner mal suite à la naissance d’Isaac. Le fait qu’Abraham ait une concubine n’est plus accepté par Sarah et il en ressort une grande injustice vis-à-vis d’Agar et Ismaël. Si Abraham avait eu une foi totale dans le Seigneur, il n’aurait pas cédé aux pressions de Sarah pour avoir un enfant d’Agar
  • La critique de la polygamie est la plus criante à la génération de Jacob : la fratrie des douze fils issus de quatre femmes différentes est un nid de jalousie, de violences, allant jusqu’à la pulsion meurtrière, remplacée in extremis par une mort symbolique (Joseph vendu comme esclave et exilé plutôt que d’être tué ou abandonné à la mort dans une citerne à sec). On note d’ailleurs que certains fils sont a) issu de la femme préférée, ce qui leur donne une supériorité affective b) de l’autre femme légitime c) des servantes, ce qui leur donne un rang social inférieur. Les inégalités de la fratrie sont donc fortes
  • S’agissant de Samuel, sa mère Anne est une épouse bafouée par l’autre épouse. Son cantique est d’une grande violence à l’égard de sa rivale
  • La critique est moins forte mais néanmoins présente à propos de David.  Le péché de David avec Bethsabée est un adultère, c’est-à-dire que David ne se contente pas de sa propre situation matrimoniale
  • La critique se refait plus incisive avec Salomon. C’est clairement la multiplication des épouses étrangères qui aboutit à la multiplication des cultes, donc à l’idolâtrie.

D’ailleurs, assez tôt, les Juifs pieux étaient monogames. C’était le cas au temps du Christ où les mœurs d’Hérode sont clairement causes de désordres et violences. Il est d’ailleurs évident que le Christ se palce dans une perspective monogame. Tous ses propos sur le mariage concernent le mari et sa femme, jamais le mari et ses femmes.

Polygamie dans la Bible
3.5 (70%) 2 votes