Plusieurs pourquois

Pourquoi la croix ? Pourquoi les bougies ? Pourquoi le signe de la croix ? Pourquoi Marie ? Pourquoi le baptême dans un bassinet ?

Nous répondons au fur et à mesure à chaque sous question, quoiqu’elles n’aient souvent pas vraiment de réponse et que la tentation soit forte de répondre « Pourquoi pas ? ». Mais risquons quelques réponses.

  • Pourquoi la croix ?

C’est une excellente question et on peut se demander ce qui est passé par la tête de l’inventeur de ce supplice, peut-être au Ve siècle av. J.-C., sans doute en Perse ou peut-être en Inde. Quant à savoir pourquoi les Romains ont adopté ce supplice particulièrement atroce, sans doute le pire qui soit, pour les esclaves (pensons à Spartacus et ses compagnons) et certains criminels non citoyens romains, cela renvoie éventuellement au problème du mal : https://www.reponses-catholiques.fr/le-bien-et-le-mal-sont-ils-comprehensibles/. Le mal est absurde, il ne s’explique pas, il se combat.

Quant au Mystère du Salut par la Crucifixion et la Résurrection du Christ, cf. https://www.reponses-catholiques.fr/croix-et-souffrance/.

  • Pourquoi les bougies ?

L’auteur de la question fait-il allusion aux cierges ? C’est souvent expliqué de façon touchante dans les églises : mettre un cierge, c’est mettre un peu de soi et signifier par un acte de prière que le Christ est la Lumière du Monde. Tout en signifiant que la petite flamme qui va s’éteindre reflète notre propre humilité vers le Créateur de la lumière.

  • Pourquoi le signe de la croix ?

Voir https://www.reponses-catholiques.fr/signe-de-croix/

  • Pourquoi Marie ?

Alors là, pour le coup, nous trouvons la question particulièrement choquante. Tout être humain a un droit inconditionnel à l’existence et n’a pas à la justifier. Marie comme n’importe qui d’autre. Refuser cela, c’est justifier l’avortement, l’euthanasie, le nazisme, les génocides, toutes les idéologies qui conditionnent le droit d’un être humain à exister au bon vouloir d’autres êtres humains. Pourquoi Marie ? Retournons la question : pourquoi l’auteur de la question ?

Quant à s’appeler « Marie », au nom de quoi l’auteur de la question voudrait interdire à des gens d’appeler leur petite fille Marie ?

  • Pourquoi le baptême dans un bassinet ?

Euh, c’est l’auteur de la question qui va passer la serpillère sur le sol trempé si le baptême se fait sans bassinet ?