Peut-on prendre les transports le dimanche?

Le Catéchisme de L’Eglise Catholique énonce dans son paragraphe 2185 que “Pendant le dimanche et les autres jours de fête de précepte, les fidèles s’abstiendront de se livrer à des travaux ou à des activités qui empêchent le culte dû à Dieu, la joie propre au Jour du Seigneur, la pratique des œuvres de miséricorde et la détente convenable de l’esprit et du corps (cf. CIC, can. 1247). Les nécessités familiales ou une grande utilité sociale constituent des excuses légitimes vis-à-vis du précepte du repos dominical. Les fidèles veilleront à ce que de légitimes excuses n’introduisent pas des habitudes préjudiciables à la religion, à la vie de famille et à la santé.” Je souhaiterai savoir si le fait de prendre des transports en commun le jour du dimanche est prohibé ou non, car sans travailler soi-même fait de prendre ce type de transport fait travailler autrui.

Le CEC répond à cette question. Prendre les transports en commun, mais pour quoi faire ? Est-ce pour rendre un « culte dû à Dieu, la joie propre au Jour du Seigneur, la pratique des œuvres de miséricorde et la détente convenable de l’esprit et du corps » ? Pour des « nécessités familiales ou une grande utilité sociale ? »

Les transports en commun, eux, ont sans discuter une « grande utilité sociale ». Leurs passagers ne les utilisent peut-être pas dans ce sens. Mais si c’est le cas, alors il est bon de les utiliser. Pour donner quelques exemples : oui, il est bon de prendre les transports en commun pour aller à la messe, aller voir sa grand-mère, emmener ses enfants en forêt, mais même voir des amis au restaurant ou un film, car les activités culturelles élèvent l’âme (cela dépend bien sûr du film mais la question n’est pas là) et ce qui permet de développer le lien social contribue aussi au bien commun. En revanche, si c’est pour aller faire ses courses, visiter des appartements, faire du business, aller au bureau le dimanche ou toute autre activité qui peut être faite un autre jour, alors, il est douteux que ce soit une bonne idée.

Avant de se poser la question des transports, il convient, par conséquent, de discerner ce qu’on fait de ses dimanches.

3.5/5 - (6 votes)

Répondre