Peut-on être franc-maçon et catholique?

Question: j’ai lu que les francs-maçons n’étaient plus excommuniés et qu’il était désormais possible d’être à la fois catholique et franc-maçon. Est-ce vrai?

Non. La condamnation de l’Eglise à l’encontre de la franc-maçonnerie demeure toujours. Il est vrai que le Code de droit canonique de 1983 a semblé lever la condamnation, puisqu’il ne cite plus explicitement la franc-maçonnerie parmi les sectes qui conspirent contre l’Eglise. Le canon 1374 déclare:

Qui s’inscrit à une association qui conspire contre l’Église sera puni d’une juste peine ; mais celui qui y joue un rôle actif ou qui la dirige sera puni d’interdit.

Cependant, immédiatement, la congrégation pour la doctrine de la foi a réagi contre cette interprétation tendancieuse et, le 26 novembre 1983, elle déclarait:

Le jugement négatif de l’Eglise sur la franc-maçonnerie demeure donc inchangé parce que ses principes ont toujours été considérés comme incompatibles avec la doctrine de l’Eglise ; c’est pourquoi il reste interdit par l’Eglise de s’y inscrire. Les catholiques qui font partie de la franc-maçonnerie sont en état de péché grave et ne peuvent s’approcher de la Sainte Communion.

Ce jugement négatif demeure même pour la franc-maçonnerie non anticléricale. En effet, parmi les principes centraux de la franc-maçonnerie figure, au minimum, un indifférentisme en matière religieuse (et au pire l’idée que la franc-maçonnerie serait héritière d’une tradition religieuse primordiale, dont les religions, y compris le christianisme, seraient des expressions abâtardies). En outre, même si, sur ce point, les témoignages divergent, il y a fort à craindre que les plus hauts degrés de la maçonnerie s’apparentent à une sorte de contre-Eglise luciférienne.

Peut-on être franc-maçon et catholique?
5 (100%) 12 votes