Origine de la dévotion à Marie

D’où vient la dévotion à Marie et de quand date-t-elle?

La dévotion de Marie vient de la Bible : « Bienheureuse est celle qui a cru » lui dit Elisabeth en Lc 1, 45. Elle est celle qui intercède pour nous auprès de Jésus à Cana (Jn 2, 1-12) ; qui est fidèle au pied de la Croix et que Jésus nous donne pour mère (Jn 19, 25-27), qui est présente dans la première communauté chrétienne (Ac 1, 14).

La foi de Marie est donc attestée dès les temps apostoliques et n’a pu que susciter le respect des premiers chrétiens, respect qui se teinte de déférence à son égard comme à une mère, puisque c’est le rôle que Jésus lui donne pour nous. Son rôle d’intercession est aussi présent dès le début du christianisme.

Le christianisme étant clandestin jusqu’au IVe siècle, on n’a pratiquement pas de traces des dévotions que les premiers chrétiens avaient pour les saints, à part quelques tombes de martyrs. Mais, dès qu’ils ont été autorisés à construire publiquement des églises, les chrétiens en ont dédié à la Vierge Marie, comme le premier édifice de la basilique St Marie Majeure à Rome, la plus ancienne connue (IVe s.), l’abbaye de la Dormition de Jérusalem (Ve s.), ou l’église dédiée à Marie à Ephèse sur le lieu supposé de sa maison (Ve s. également).

Donc, la dévotion à Marie vient de l’Ecriture, puis de la tradition chrétienne la plus antique. Elle date du Ier s. d’après les textes. Selon les traces archéologiques accessibles les plus anciennes (puisqu’avant, il n’y avait pas de possibilité de bâtir des églises), elle date au minimum d’avant les premières églises dédiées à Marie. Cette tradition ne s’est jamais interrompue, ni en Orient, ni en Occident.

Origine de la dévotion à Marie
5 (100%) 1 vote