Ordination des femmes, Magistère et dogme (2)

Merci pour la qualité de votre réponse. Ceci dit, vous ne répondez pas directement à la question ; Jean-Paul II proclame t-il un dogme infaillible dans son encyclique concernant le sacerdoce féminin ?

Pourtant, notre article Est-ce un dogme que de n’ordonner prêtres que des hommes? (1/2) – Réponses catholiques (reponses-catholiques.fr) y répond : il s’agit bien du Magistère de l’Eglise.

Le lecteur voulant aller plus loin notera que :

« A – (Après la profession du Credo de Nicée-Constantinople 🙂 Je crois […] toutes les vérités qui sont contenues dans la Parole de Dieu […] proposées par l’Église pour être crues comme divinement révélées, soit en vertu d’un jugement solennel, soit par le magistère ordinaire et universel ;
B – J’embrasse fermement et je tiens toutes et chacune des vérités que l’Église propose de manière définitive concernant la doctrine sur la foi et les mœurs ;
C – De plus, avec une soumission religieuse de la volonté et de l’entendement, j’adhère aux doctrines qui sont énoncées, soit par le pontife romain, soit par le collège des évêques, quand ils exercent le magistère authentique, même s’ils n’ont pas l’intention de les proclamer par un acte définitif ». (Les magistères, don de Dieu pour l’Église | Cairn.info)

Le mot « dogme » n’est pas employé, donc la question ne se pose pas en ces termes.

Répondre