Mortalium animos

L’encyclique du Pape Pie XI “Mortalium Animos”, datée de 1928, est une condamnation de l’œcuménisme, quelle lecture devons avoir de cette encyclique, à la clarté d’aujourd’hui ?

Il est faux de dire que cette encyclique est une condamnation de l’oecuménisme. Elle critique certaines dérives, comme le « panchristianisme », le relativisme, la trop faible représentation des catholiques dans les instances de dialogue œcuménique. Pas le principe même du dialogue œcuménique. Quand on veut condamner quelque chose, on ne se plaint pas de ne pas y être assez présent.

Quant à la lecture qu’on peut en avoir aujourd’hui, depuis 1928, il y a le nazisme et ses milliers de prêtres, pasteurs, chrétiens catholiques et protestants qui se sont retrouvés en camp de concentration. Il y a eu le communisme, avec son cortège de martyrs catholiques et orthodoxes. Il y a l’idéologie libérale-libertaire, son laïcardisme agressif et ses dérives sociétales. Et il y a l’islamisme et ses martyrs chrétiens, de toutes sortes de confessions. Autrement dit, « l’œcuménisme de sang » évoqué par le Pape François.

Sur le plan dogmatique, le Patriarche Athenagoras et St Paul VI ont levé leurs excommunications mutuelles puisque les divergences avec les orthodoxes sont des questions de gouvernement ecclésial et non des problèmes théologiques, nous avons écrit plusieurs articles à ce sujet (par exemple : https://www.reponses-catholiques.fr/a-t-on-le-droit-de-dire-il-procede-du-pere-et-du-fils/). Côté protestant, la Déclaration d’Augsbourg que nous avons réévoquée par nos soins récemment (https://www.reponses-catholiques.fr/la-predestination-la-volonte-de-dieu-et-ma-volonte-libre/) entérine l’abandon par les Luthériens de la doctrine de la prédestination, principale opposition avec les catholiques. Pour arriver à ces résultats, il a bien fallu se parler.

Faudrait-il que la rencontre entre le Pape François et le Patriarche de Moscou de 2016 n’ait pas eu lieu à l’heure où tous deux militent pour la protection des chrétiens d’Orient et la déshumanisation radicale de l’Occident ? Faudrait-il que les Luthériens n’aient pas invité le Pape aux commémorations des 500 ans de Luther après avoir pourfendu les « papistes » pendant des siècles ? Faudrait-il que catholiques et évangéliques ne se retrouvent pas côte à côte pour manifester pour la vie et contre le mariage gay ? Et enfin, qu’aurait fait Pie XI à propos de la décapitation par l’Etat islamique des Coptes de Lybie qui sont morts en criant « Le Seigneur Jésus » à la face de leurs bourreaux ? Il n’aurait pas demandé de prier pour eux et n’y aurait pas vu un exemple pour tous les chrétiens ?

Mortalium animos
4.3 (86.67%) 9 votes