Messe en privé

Un prêtre peut-il célébrer la Messe en privé (dans la forme ordinaire) ? Son supérieur (Évêque, Curé, Abbé, Prieur, etc.) a-t-il le droit de l’en empêcher ?

Un prêtre peut naturellement célébrer la messe en privé, c’est même assez courant. La validité et la licéité pour le faire, dépendent cependant d’un certain nombre de critères en fonction de différentes situations, régis par le droit canon. Pour faire très court et ne pas rentrer dans tous les cas prévus par les canonistes, ces critères tournent autour de deux principes :

– Les facultés pour célébrer la messe
– L’autorisation de l’Ordinaire du lieu, c’est-à-dire l’évêque, ou de son délégué.

Si ces deux conditions ne sont pas remplies, par exemple si le prêtre en question n’est pas dans son diocèse, l’Ordinaire du lieu peut donc l’en empêcher. Pour les religieux, cela dépend en outre de leur ordre ou congrégation : selon les ordres ou congrégations, les facultés sont plus ou moins étendues.

Toujours à propos d’un religieux, le fait de pouvoir célébrer la messe ou non n’est pas qu’une question de droit canon ou de discipline. Pour des raisons relevant de l’accompagnement spirituel, son supérieur peut intervenir dans son activité sacramentaire. Cela relève alors de l’obéissance religieuse.

 

Messe en privé
4 (80%) 2 votes