Messe anticipée

On parle de messe anticipée mais n’est-ce pas une erreur ? Pour rappel l’obligation d’assister à la messe le dimanche est un précepte de l’Eglise (et un commandement divin : « Tu sanctifieras le jour du Seigneur »). Le dimanche, c’est le dimanche, ce n’est pas le samedi. La Palisse n’aurait pas dit autrement. L’Eglise même ne peut pas changer ce précepte et en ce sens le nouveau droit canon est abusif.

La foi catholique se fonde, sur tous ses dogmes et toutes ses pratiques, sur la Sainte Ecriture et la Tradition de l’Eglise. L’auteur de la question fait référence à un commandement, qui est une citation libre d’Ex 20, 8 : « tu te souviendras du jour du sabbat pour le sanctifier ». Ajoutons que le texte précise : « le septième jour est un sabbat pour le Seigneur ton Dieu ». Il est donc pertinent de partir de la Bible pour notre réponse.

Le sabbat en question est le samedi. C’est le septième jour et, par conséquent, le dimanche est le premier jour. L’Ecriture le confirme, par exemple en Mt 28, 1 : Après le jour du sabbat, comme le premier jour de la semaine commençait à poindre Marie de Magdala et l’autre Marie vinrent visiter le sépulcre »… Qu’elles trouvent vide très tôt en ce matin du dimanche de Pâques, puisque Jésus est déjà ressuscité.

Mais que dit la Parole de Dieu dès le départ ? En Gn 1, 5, il est écrit, « Il y eut un soir, il y eut un matin : premier jour » (très exactement, yom ehad, « jour un »). Donc le premier jour – qui est donc le dimanche – commence la veille au soir et la litanie « il y eut un soir, il y eut un matin, n-ième jour » se poursuit jusqu’au sixième jour. L’Eglise, en se fondant sur la Sainte Ecriture, a repris l’usage juif de faire commencer le jour la veille au soir.

Voyons maintenant ce qui en est de la Tradition. Dans la liturgie, le jour d’une fête commence donc la veille au soir, ce qui fait que les Vigiles d’une fête en font bien partie. Très exactement, le jour commence aux vêpres de la veille. Donc le dimanche commence à partir de l’heure des vêpres le samedi. D’ailleurs, quiconque pratique la Liturgie des Heures sait que les vêpres du samedi soir sont les premières vêpres du dimanche. Donc une messe anticipée du samedi soir est bien une messe du dimanche. Une messe du samedi avant l’heure des vêpres est, en revanche, une messe du samedi.

Par conséquent, nous recommandons à nos lecteurs de lire régulièrement la Parole de Dieu, de se former en théologie, et de pratiquer la Liturgie des Heures autant qu’ils le pourront. Cela leur sera certainement bien plus profitable spirituellement que de vouloir changer l’Ecriture, le Magistère de l’Eglise et son droit canon avec des présupposés totalement erronés.

Messe anticipée
5 (100%) 10 votes