“Libera me” à des funérailles?

 

Dies Irae à des funérailles? En est-il de même pour le chant du “libera me” à des funérailles ?

Rappelons pour commencer notre réponse sur « Dies irae à des funérailles » : https://www.reponses-catholiques.fr/dies-irae-a-des-funerailles/, elle-même complétant « Dies irae » : https://www.reponses-catholiques.fr/dies-irae/.

Comme indiqué dans ces articles, on peut pratiquement tout chanter à des funérailles, même une chanson de Johnny Halliday si cela chante aux participants, c’est le cas de le dire. L’actualité récente nous l’a montré. Cela tant que certaines conditions sont respectées :

– que les paroles du chant ne soient pas en opposition à la foi catholique, aux bonnes mœurs, à la dignité de la cérémonie et au respect du deuil de la famille
– que le chant soit accepté par l’équipe de préparation des funérailles et le président de la cérémonie, prêtre s’il y a une eucharistie, diacre ou laïc en mission de la pastorale des funérailles s’il s’agit d’un office.

Le Libera me est un chant de cérémonie des funérailles du rite extraordinaire. Nous en mettons la traduction en français: « Délivre-moi, Seigneur, de la mort éternelle, en ce jour redoutable: où le ciel et la terre seront ébranlés, quand tu viendras éprouver le monde par le feu. Voici que je tremble et que j’ai peur, devant le jugement qui approche, et la colère qui doit venir. Ce jour-là doit être jour de colère, jour de calamité et de misère, jour mémorable et très amer. Donne-leur le repos éternel, Seigneur, et que la lumière brille à jamais sur eux. »

Si la cérémonie est dans le rite extraordinaire, le chant est donc adéquat. Si elle est dans le rite ordinaire, son contenu théologique l’est beaucoup moins : toute la pastorale des funérailles est axée sur la reconnaissance du péché, certes, mais d’abord la foi en la miséricorde divine et en la Résurrection. Nous professons notre espérance que ce jour ne sera pas amer pour le défunt, mais, au contraire, jour de délivrance (ce que le titre du chant affirme) et de joie.

Savoir si ce chant convient pour des funérailles est donc à discerner avec l’équipe de préparation de la liturgie. Il y a des chances qu’il ne convienne pas pour soutenir la foi des endeuillés et annoncer l’Evangile aux personnes éloignées de l’Eglise, pour qui des funérailles sont la seule occasion d’entendre la Bonne Nouvelle.

“Libera me” à des funérailles?
Notez cet article