Les lectures divinatoires sont-elles néfastes?

Ma question est sur les lecteurs qui font des lectures de tarot, lectures oracle, lectures psychiques, ou tout autre type de divination, j’ai eu des lectures d’eux, mais l’une des choses c’est qu’ils ont continué à dire qu’ils demandent aux archanges, anges gardiens, anges pour répondre à une question ou des questions de leur client, la plupart d’entre eux ne m’ont pas fait payer quoi que ce soit et ils l’ont fait gratuitement , Et certains d’entre eux étaient très gentils avec moi mais la divination bibliquement est un péché? Alors, comment peuvent-ils parler aux archanges, anges gardiens, anges ? Ou peut-être que c’est une autre chose qui parle?? Et qu’est-ce que c’est?? Et cette entité sait-elle tout sur nous ?

Oui, la divination, la magie et toute pratique ésotériques sont un péché dans la Bible et fermement condamnées par l’Eglise. Cf. nos articles https://www.reponses-catholiques.fr/magie-catholique/, https://www.reponses-catholiques.fr/hierarchie-entre-miracle-et-magie/, https://www.reponses-catholiques.fr/formules-de-magie-et-prieres-directes/ pour les références scripturaires et plus de détail. Comme déjà écrit, la pointe du refus de ces pratiques vient du fait qu’elles tentent de forcer la Providence avec leurs pouvoirs, réels ou supposés, au lieu de faire confiance à la Providence. Même si les magiciens, devins, guérisseurs ou autres n’utilisent pas à proprement parler des forces démoniaques, ils se mettent contre Dieu. Et, évidemment, s’ils sont explicitement démoniaques, il va sans dire qu’il faut s’en préserver à tout prix et ne pas avoir affaire à eux

Il en découle que la question n’est pas de savoir si le magicien/devin est « très gentil » ou non, s’il se fait payer ou non, s’il pense parler à des anges ou non. Certains se disent chrétiens, invoquent Ste Thérèse de Lisieux ou d’autres figures catholiques, et sont vraisemblablement sincères. Encore une fois, la question n’est pas là. Le problème, c’est qu’ils utilisent des forces qui n’ont rien d’anodin et qui les mettent en danger, ainsi que ceux qui les consultent, parfois à leur insu. Ils ne savent en réalité pas à qui ils ouvrent la porte. Ce n’est pas parce qu’ils disent « qu’ils demandent aux archanges, anges gardiens, anges pour répondre à une question ou des questions de leur client » que c’est vrai. Soit ils mentent pour épater les gogos qui les consultent, soit ils sont sincères mais il est clair que ce n’est pas à des bons anges qu’ils parlent. Aucun bon ange ne leur répondrait, puisque ces pratiques sont explicitement condamnées par la Parole de Dieu. St Ignace de Loyola nous explique bien dans ses Exercices spirituels que l’Adversaire peut très bien se déguiser en ange de lumière et il a failli en mourir, poussé au suicide.

Car, sur un plan très terre à terre, s’adonner à ces pratiques ne peut que favoriser des problèmes psychologiques. Peu importe qu’ils aient une origine démoniaque ou qu’ils soient simplement des perturbations liées à des fragilités psychologiques. Ils peuvent déchainer angoisses, dépressions, paranoïa, voire pire.

L’Eglise n’a pas à prendre position pour savoir si ces pratiques sont efficaces ou non, si le magicien est compétent ou si c’est un charlatan. Insistons encore sur le fait que la question n’est pas là. La question est que celui qui a recours à ces pratiques ne fait pas confiance en la Providence. C’est un manque de foi très grave. Il faut donc impérativement 1) fuir absolument ce genre de pratiques ; 2) s’en confesser dans les plus brefs délais.