Les chrétiens ont-ils un shabbat?

 

Peut-on dire que les chrétiens vivent une forme Shabbat le dimanche ?

Le livre de l’Exode indique dans les Dix Commandements : « Tu feras du sabbat un mémorial, un jour sacré. Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ; mais le septième jour est le jour du repos, sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l’immigré qui réside dans ta ville. Car en six jours le Seigneur a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent, mais il s’est reposé le septième jour. C’est pourquoi le Seigneur a béni le jour du sabbat et l’a consacré. » (Ex 20, 8-11).

Les chrétiens respectent les Dix Commandements et, en ce sens, oui, ils vivent une forme de shabbat le dimanche. C’est pourquoi il est important de rappeler de faire l’effort de ne pas travailler ce jour-là (ça devient un effort tellement les gens sont en addiction de le faire), de ne pas consulter ses emails professionnels, ni faire ses courses. A part manger au restaurant (on mange tous les jours) et quelques activités sportives et culturelles, qui sont des loisirs, la plupart des achats peuvent se faire les autres jours, en particulier le samedi.

Il est en outre important, par simple charité et cohérence, de ne pas obliger les autres, sauf quelques professions indispensables de continuité d’une vie normale, à travailler : les commerçants, les livreurs à domicile etc. Les soi-disant patrons chrétiens qui font travailler leurs salariés le dimanche sont, en réalité, très éloignés de la foi chrétienne. Le Décalogue le dit clairement.

Il y a cependant une adaptation du shabbat dans le christianisme. D’une part, le Christ nous a libérés de la Loi, ce qui n’oblige pas à respecter la foule des 613 commandements da la loi orale juive, qui vient des Pharisiens. C’est une interprétation très contraignante du Décalogue que les chrétiens n’ont pas adoptée. « Le sabbat a été fait pour l’homme et non l’homme pour le sabbat. De sorte que le Fils de l’homme est maître même du sabbat.», nous dit Jésus en Mc 2, 27-28.

Il en découle, d’autre part, que la Seigneurie du Fils de l’homme autorise à décaler le Jour du Seigneur du samedi au dimanche. Le Christ a respecté le sabbat : Il est ressuscité le dimanche et non le samedi. Mais la célébration du dimanche de Pâques, huitième jour de la Création, jour de la nouvelle Création où la vie renait de la mort, justifie d’avoir fait passer l’esprit du sabbat du samedi au dimanche.

Evidemment, le principe du weekend, venu de pays anglophones, permet de maintenir l’esprit spirituel des septième et huitième jours de l’œuvre créatrice et salvatrice de Dieu. Car créer de la vie à partir du néant, c’est déjà un salut. Et ressusciter, c’est une Création aboutie.

Répondre