Les catholiques et le vote

urne

Question: Un catholique peut-il voter pour tous les partis?

Le fameux « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ! » (Lc 20, 25) est souvent repris pour expliquer la distinction du temporel et du spirituel. L’Eglise n’est pas une organisation politique et son champ d’action n’est pas politique. Pour autant, se proclamant « experte en humanité » (expression utilisée par le Pape Paul VI), l’Eglise n’est pas étrangère aux questions politiques et ne manque pas de donner des éléments de discernement pour ses fidèles et qui veut bien l’écouter.

Il en résulte qu’il est très rare que des évêques donnent des consignes de vote. Cependant, des évêques ou des catholiques fondés à intervenir dans le débat public interviennent souvent pour interpeller des hommes politiques, éclairer ou mettre en garde les fidèles, dénoncer tel régime, telle loi, telle action gouvernementale. Sans la mobilisation des clercs et laïcs catholiques, jamais Solidarnosc n’aurait pu agir en Pologne par exemple, et le Rideau de fer serait peut-être toujours là.

Cependant, la question devrait plutôt être en France: « Y a-t-il un parti pour lequel un catholique peut voter » ? Aucun parti ne respecte l’ensemble de l’enseignement de l’Eglise, que ce soit sur la dignité de la personne humaine et la bioéthique, la fraternité avec les étrangers, le respect du repos dominical, « l’option préférentielle pour les pauvres » – les pauvres étant au sens économique du terme ou des minorités, en particulier chrétiennes, persécutées… C’est pour cela que s’est créé le Parti chrétien démocrate en France il y a quelques années. On notera cependant que les actions des partis chrétiens-démocrates dans d’autres pays ne sont pas des garanties qu’un parti de ce nom soit plus respectueux de l’Evangile que d’autres.

Chacun doit donc faire en conscience un choix le moins éloigné possible de l’enseignement de l’Eglise. Pour cela, la Conférence des évêques de France publie souvent quelques mois avant de grandes élections, un document pour donner des repères. Il n’en reste pas moins que l’expérience de l’Histoire montre qu’un parti ouvertement anti-chrétien dévient généralement nuisible pour tous.

Les catholiques et le vote
5 (100%) 2 votes