L’athéisme est-il un péché?

Un ami athée m’a demandé pourquoi un prêtre qu’il a vu lui a dit que ceux qui ne croyaient en rien étaient dans le péché. Je n’ai pas su répondre. Pouvez-vous m’aider ?

il faut savoir qu’en hébreu, “pécher” veut dire “rater sa cible”. Donc celui qui est en état de péché se coupe volontairement de Dieu et, au final, des autres. Il rate la cible qui est Dieu, puis son prochain.

Par rapport à cette question, distinguons deux cas:

1° une personne athée qui n’a jamais été baptisée et/ou n’a pas eu d’éducation chrétienne. Déjà dans l’Ancien Testament, on voit que des non-juifs, qui ne connaissent pas Dieu, sont des justes. Le lecteur a sûrement entendu parler des Justes parmi les Nations qui ont sauvé des Juifs pendant la guerre. Cette notion vient de la Bible.

La foi chrétienne la reprise: tout homme a une raison et peut donc avoir un agir éthique. Et tout homme, par sa raison, peut arriver à la conviction de l’existence de Dieu. Socrate ou Aristote ont pu le faire. Par conséquent, tout homme peut bien agir, il n’est donc pas forcément pécheur. En revanche, il doit chercher la vérité, ce que l’athéisme ne permet pas. En effet, si quelqu’un affirme que Dieu n’existe pas, il prend une position, et une position fausse. S’il réfléchissait vraiment, il ferait comme Socrate et pourrait comprendre comme ce dernier, par sa seule Raison, que Dieu existe.

C’est pour cela, au passage, que depuis Vatican II, toutes les encycliques ne s’adressent pas qu’aux catholiques mais “à tout homme de bonne volonté”. Si elle est vraiment de bonne volonté, même une personne sans religion peut comprendre le contenu du texte.

2° S’il s’agit d’un chrétien qui devient athée, alors oui, ce prêtre a raison, c’est un péché très grave, et même le plus grave qui soit. Cela s’appelle l’apostasie: la personne renie sa foi. C’est un péché contre le premier commandement, celui de l’idolâtrie, car on remplace forcément Dieu par autre chose: la révolution, la nation, l’argent, le sexe, la race, le développement personnel, le droit de disposer de son corps, maintenant le transhumanisme etc.

Toute personne qui, volontairement, en conscience, en ayant été catéchisée, renie Dieu est clairement en état de péché, contre Dieu mais aussi contre l’homme. Tous les substituts que nous venons de citer conduisent à un moment ou un autre à instrumentaliser des êtres humains et bafouer leur dignité. Ce n’est pas pour rien que les grandes idéologies athées ont été massivement destructrices de l’homme, au delà de tous les autres massacres de l’histoire. Leurs crimes de masse ont été planifiés au nom d’absolus : la race dans le nazisme ou la révolution pour le communisme.

Mentionnons en complément, sur la probabilité de l’existence de Dieu: https://www.reponses-catholiques.fr/probabilite-de-lexistence-de-dieu/ et sur l’apostasie: https://www.reponses-catholiques.fr/hors-de-leglise-point-de-salut/

L’athéisme est-il un péché?
5 (100%) 4 votes