La messe de rite ordinaire est-elle invalide?

J’ai lu sur des sites “tradis” que la messe de forme ordinaire serait invalide pour plusieurs raison. La première est que Pie V interdit, dans Quo primum, de changer la messe tridentine. La seconde est que les paroles de la formule de consécration ont étés changés par le missel, passant de “pour vous et pour beaucoup…” à “pour vous et pour tous”. La troisième est que cette consécration ne signifie pas l’adhésion au corps mystique du Christ, contrairement à celle du missel de St Pie V. La messe de Paul VI est-elle donc invalide ? Ou bien est-elle valide au contraire ?

Sur www.reponses-catholiques.fr, nous sommes catholiques et nous allons évidemment confirmer que la messe de rite ordinaire catholique est tout à fait valide. « Ordinaire » veut bien dire ce que cela veut dire, même si les synonymes possibles (« normal », « courant », « standard ») le rendent imparfaitement Les raisons évoqués par ces sites « tradis » sont parfaitement irrecevables. D’ailleurs, s’ils écrivent ce genre de choses, ils ne sont pas en communion avec l’Eglise catholique et ils ne sont pas traditionnalistes mais intégristes, hors de la Communion catholique.

1° « La première est que Pie V interdit, dans Quo primum, de changer la messe tridentine »

D’une part, la messe actuelle de rite ordinaire a été instituée par un concile œcuménique. Et, dans les hiérarchies des décisions magistérielles, les décisions d’un concile œcuménique sont supérieures à celles d’un pape. D’autre part, c’est le Pape qui convoque ces conciles.

Enfin, il faut un peu contextualiser les décisions magistérielles pour les comprendre : St Pie V a interdit de changer la messe tridentine dans un contexte d’hérésies protestantes qui se multipliaient, et qui allaient chacune de l’organisation de leur propre pseudo-messe (le culte des luthériens est assez différent de celui des calvinistes, sans parler des autres courants protestants nés ensuite, des hussistes etc). La situation n’a rien à voir dans les années 1960.

2° La seconde est que les paroles de la formule de consécration ont étés changés par le missel, passant de “pour vous et pour beaucoup…” à “pour vous et pour tous”

Pour commencer, nos confrères de ces « sites tradis » devraient de temps en temps aller à des messes en rite ordinaire, cela leur éviterait de dire n’importe quoi. Car la formule en français est « pour la multitude » et non « pour vous et pour tous ». Certes, cette traduction « pour tous » existe dans certaines langues et la nouvelle traduction francophone du missel est attendue bientôt. Mais, pour l’instant, ce que rapportent ces sites est tout simplement une erreur.

Si nous allons plus loin sur le fond, une formule du missel qui ne serait pas ancrée dans l’Ecriture n’aurait pas de valeur. Les évangiles synoptiques disent :

  • « Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant: Prenez, mangez, ceci est mon corps. Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant: Buvez-en tous; car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs » (Mt 26, 26-28) ;
  • « Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi. Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. » (Lc 22, 19-20) ;
  • « Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Prenez, ceci est mon corps. Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, et ils en burent tous. » (Mc 14, 22-23) ;
  • Et St Paul rapporte : « Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi. De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. » (1 Co 11, 24-26).

On voit donc déjà qu’il est parfois question de « tous », « plusieurs », « vous » ou… Personne en particulier. Et encore, nous nous sommes contentés du français, sans rechercher les termes grecs. Donc prétendre que « pour vous et pour beaucoup » s’impose plutôt que « pour vous et pour tous » ou, comme actuellement, « pour la multitude » est sans fondement. D’autant plus que le Christ est venu pour le salut de tous : « Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » (1 Tm 2, 3-4). Donc, Il a bien versé son sang pour le salut de tous et c’est ce dont le sacrifice eucharistique fait le mémorial.

3° « La troisième est que cette consécration ne signifie pas l’adhésion au corps mystique du Christ, contrairement à celle du missel de St Pie V »

La troisième ne tient pas plus debout et il faut éviter d’employer des concepts qu’on ne maîtrise pas. Car de quoi parle-t-on à propos du Corps mystique du Christ ? Le Corps mystique du Christ, c’est l’Eglise. On voit mal comment un fidèle qui vient faire communauté ecclésiale en venant à la messe n’adhère pas à l’Eglise en y venant…Puisqu’il est justement entrain de participer à l’Eglise et à sa vie sacramentaire en le faisant. Si ces sites ont voulu évoquer une non adhésion au Corps du Christ dans sa Présence eucharistique, c’est tout aussi erroné : on ne peut prétendre que célébrer une Eucharistie où, par définition, on rend présent le Corps et le Sang du Christ en consacrant le pain et le vin, est une non adhésion à cette Présence.

Bref, nous recommandons à nos lecteurs de s’informer auprès d’interlocuteurs catholiques et d’éviter de trainer sur des sites louches.

La messe de rite ordinaire est-elle invalide?
2.6 (52.73%) 77 votes