La Création ex nihilo

création

Question: Je suis institutrice et, après avoir expliqué à mes élèves que Dieu créa le monde à partir de rien, il m’a fallu expliquer que Dieu créa l’homme à partir de la boue ! Pouvez-vous m’éclairer sur cela ? Peut-on dire que Dieu prit de la boue pour dire que le corps de l’homme n’est que matière , alors que son âme (créée à partir de rien) est esprit et immatérielle ?

La question ne se situe pas tout à fait sur ce plan-là. La Bible a deux récits de la Création du monde : l’un est plus « métaphysique » et abstrait, en Genèse 1. L’autre est plus imagé, au chapitre 2. Si la Bible nous donne deux récits et que les compilateurs du canon de l’Ancien Testament ont gardé les deux, c’est que les deux nous sont utiles.

Dieu crée l’univers à partir de rien, il n’y a pas de problème là-dessus. En Gn 1,1, il est dit que « Dieu créa le ciel et la terre ». La suite du texte nous explique qu’Il commence par créer la lumière (Gn 1, 3) et ainsi de suite : séparation du jour et de la nuit, des eaux d’en haut et d’en bas, du sec et du mouillé, apparition du firmament, des plantes, des animaux etc. L’être humain est la dernière création, après tout le reste. Il n’y a donc pas de problème pour que l’homme soit crée à partir de matière, qui a été créée au fur et à mesure auparavant, comme le récit de Gn 2 le montre de façon imagée (et pas au pied de la lettre !). La pointe du récit de Gn 1 est que Dieu crée en séparant et en ordonnant. Le contraire de la création est la confusion et le chaos. Cela va se retrouver ensuite dans toute l’éthique : séparer, ordonner, éviter la confusion. D’ailleurs, en Gn 2, Dieu crée l’humanité à son image « homme et femme », en séparant une partie de l’homme pour en faire la femme. C’est cette humanité à 2 sexes et clairement différenciée qui est l’image de Dieu et d’où peut jaillir la vie.

Pour ce qui est de l’âme, Gn 1, 3 montre que Dieu crée la lumière en premier, avant les astres. Cette lumière n’est donc pas physique. St Augustin, dans la Cité de Dieu, l’interprète comme la création des anges et, très vite, l’obligation de séparer les bons anges des mauvais. Les anges, comme les âmes humaines, sont purement spirituels. Mais c’est par l’union de l’âme spirituelle et du corps matériel qu’un être humain est vraiment une personne humaine. Il n’y a pas lieu de dévaloriser la matière.

La Création ex nihilo
2.3 (46.67%) 3 votes