La confirmation

esprit st

Question: Les parents catholiques doivent-ils imposer à leurs enfants d’être confirmés ou doivent-ils les laisser choisir?

Les parents catholiques ont le devoir d’éduquer chrétiennement leurs enfants et de les catéchiser ou les faire catéchiser. Leur propre pratique, leur vie de prière à la maison, l’inscription des enfants dans des mouvements catholiques, des patronages ou dans le scoutisme, tout cela construit aussi la vie chrétienne des enfants.

Il est courant, en France, de proposer la confirmation à des adolescents qui ont au moins 13 ou 14 ans, mais il est des pays, ou des lieux en France, où la confirmation est proposée beaucoup plus jeune, à 9 ans, par exemple. Le discernement d’un enfant n’est forcément pas le même à 9 ans ou à 14. Ce qui ne veut pas dire que les refus soient mieux fondés à un âge ou un autre.

Si un enfant – ou plus souvent un adolescent – refuse la confirmation, ce peut être par un choix résolu, en conscience, qu’il n’a pas la foi. Mais a-t-on totalement le discernement nécessaire pour en décider à cet âge ? N’est-ce pas l’indice d’autres difficultés que théologiques ? « Crise d’adolescence », conflit avec les parents, influence de copains, de professeurs ou de lectures/musique/films ? Il convient donc de parler avec l’enfant et de vivre une vie de prière profonde en le faisant participer à sa mesure. La confirmation est le don de l’Esprit Saint, donc Dieu qui se donne lui-même. Chacun peut refuser ce don, mais un chrétien ne peut que vivre dans davantage de joie et de consolation en le recevant sincèrement.

Enfin, rappelons que les parcours de catéchuménat proposent la confirmation à de grands adolescents ou des adultes à n’importe quel âge. La prière, par exemple à l’intercession de Ste Monique qui a prié des années pour la conversion de St Augustin, permet à bien des gens de vivre ce don de Dieu un jour ou l’autre.

La confirmation
4 (80%) 2 votes