Karma et foi chrétienne

En tant que chrétien, peut-on “croire” au concept de karma ?

Non, un chrétien ne peut absolument pas croire au karma. Le karma implique en effet la croyance en la réincarnation, ce qui est incompatible avec la foi en la résurrection. Dieu nous crée corps et âme et c’est nominativement que nous sommes baptisés en vue de notre salut et de la résurrection de la chair au Dernier Jour.

Si notre âme se balade de corps en corps, et même dans des corps d’animaux, selon le « mauvais karma » de la vie précédente, lequel de ces corps ressuscitera au Dernier Jour ? Quelle est la promesse de la vie éternelle, pour moi, Untel, Unetelle ? Que m’importe, à moi, que le cafard dans lequel mon âme sera, cesse de se réincarner dans 10 000 ans ou non ?  Et si nous sommes baptisé « Untel, je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » et que notre âme va dans un non baptisé, ou dans un cafard, quelle efficience a ce baptême ? A quoi rime-t-il ? Idem pour tous les sacrements qui s’accompagnent de gestes car ils mobilisent toujours le corps avec l’esprit. Bref, le salut chrétien est ainsi totalement vidé de son contenu.

En outre, le karma implique que se réincarner et vivre est une malédiction qu’il faut rompre en atteignant le Non-être, le Néant, le Vide, le nirvana. Tout l’inverse de la foi chrétienne, pour qui Dieu a créé l’Univers, la vie et les êtres et « vit que cela était bon » (comme le scande le premier chapitre de la Genèse), et pour qui le Christ est le « Chemin, la Vérité et la Vie ».

D’ailleurs, le Christ est mort et ressuscité pour notre Salut une fois pour toute. Pas pour que notre âme se réincarne en n’importe qui, ou n’importe quoi. Mais pour que chacun de vous vive, et vive une fois pour toute, éternellement

Il n’est donc pas étonnant que la méditation en pleine conscience, d’inspiration bouddhiste, apprenne de méditer sur le vide, là où l’oraison chrétienne est habitée, et médite sur la relation à Dieu.

Karma et foi chrétienne
5 (100%) 2 votes